• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : “ces expulsions ne sont pas une surprise” déclare Nicole Klein

Nicole Klein lors d'un point presse du 9 avril 2018 à la préfecture de Nantes / © France Télévisions
Nicole Klein lors d'un point presse du 9 avril 2018 à la préfecture de Nantes / © France Télévisions

C'est en préfecture de Nantes, cette fois, que Nicole Klein préfète de Loire-Atlantique a convoqué une conférence de presse pour faire le point sur la première journée d'expulsion. Elle a précisé que cette opération n'était pas une surprise.

Par Evelyne Jousset

►Voir ou revoir notre édition spéciale du lundi 9 avril 2018


Niccole Klein a annoncé l'évacuation de 13 squats précaires. Six d'entre eux ont été détruits. Ce matin une personne a été interpellée pour jet de cocktail molotov et dans l'après-midi 6 autres qui se rendaient à Notre-Dame-des-Landes en possession d'armes. Par ailleurs des explosifs ont été découverts dans un squat sur zone. Elle a insisté sur le fait que tout s'est déroulé "avec discernement et dans le respect du droit". 

La destruction des 100 noms
Parce que la destruction du site des 100 noms évacué et détruit a surpris les observateurs, la préfète a déclaré que les zadistes des 100 noms n'avaient déposé aucun projet agricole. Elle a rappelé que seuls les projets individuels étaient pris en compte. Les personnes expulsées se sont vues proposer une solution d'hébergement que toutes ont refusé. 

Et la suite ? 
Les opérations se sont achevées à 18h et reprendront demain à 6h. Mais sur place un dispositif de service d'ordre demeure pour empêcher les reconstructions et assurer la protection de la D821. Et cela durera le temps qu'il faudra. Le retour à l'état de droit n'est pas négociable.
Pourquoi écarter les journalistes? Pour ne pas les mettre en danger...

 ► la conférence dans son intégralité 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Circuit Bugatti : dernier départ du Grand Prix Meule Bleue

Les + Lus