Royal de Luxe à Nantes : Mémé Rodéo fait ses courses quartier Bellevue

C'est l'incompréhension totale autour de la voiture. C'est magique ! disent les passants... / © France Télévisions (Olivier Quentin)
C'est l'incompréhension totale autour de la voiture. C'est magique ! disent les passants... / © France Télévisions (Olivier Quentin)

Faire du neuf avec du vieux, c'est dans l'air du temps. Et la compagnie Royal de Luxe n'y coupe pas qui nous ressort sa voiture dans l'arbre ou plutôt l'arbre dans la voiture. Du déjà vu mais ça marche du tonnerre. Les habitants du quartier Bellevue à Nantes n'en croient pas leurs yeux.

Par Olivier Quentin avec Danien Raveleau

"Vous pensez que c'est vrai ? demande Hakim qui habite près de la place Mendès-France. Ha c'est une création ! Mais ils ont arraché l'arbre ?"

Tout comme la vingtaine de personnes qui se pressent autour de l'étrange scène, Hakim n'arrive pas à comprendre comment on a pu faire pousser un arbre dans une voiture ou découper une voiture pour la ressouder autour de l'arbre, bref c'est assez incroyable !

En pleine rénovation urbaine, le quartier Bellevue, situé entre Nantes et St Herblain, voit une nouvelle fois les projecteurs braqués sur lui.
 

Une graine qui a poussé dans la voiture

La compagnie Royal de Luxe vient d'y installer le 4ème acte du Projet Grand Bellevue, créé par Jean-Luc Courcoult, auteur-directeur-fondateur qui y présente actuellement "Mémé Rodéo".
 
L'histoire raconte qu'en ce moment, Mémé Rodéo qui "habite au dernier étage d'une grande tour pas loin du centre de Bellevue", fait ses courses. "Elle range des voitures un peu n'importe où. Et comme elle plante une graine sur le trottoir avant de les garer, des arbres poussent au travers."

Présente ce mardi sur le marché de Bellevue, Mémé Rodéo y reviendra vendredi 22 novembre vers 11h en compagnie de quelques lilliputiens.
 
 
Un miracle ou une diablerie ? Les commentaires vont bon train. / © France Télévisions Olivier Quentin
Un miracle ou une diablerie ? Les commentaires vont bon train. / © France Télévisions Olivier Quentin
Véronique voudrait bien comprendre. Elle n'hésite pas à se mettre à genoux pour inspecter le dessous de la voiture, mais non, elle n'y trouve aucune explication.

"I don't know how it is possible, s'exclame Ughuswena, nigeriane. Oh my gooood ! I am dreaming, it's magic !"

Même incompréhension dans ce groupe d'hommes qui tentent de faire bouger l'arbre ou se penchent pour inspecter l'intérieur du véhicule.

"Mais non mon frère, l'arbre était déjà là avant !" assure le plus grand.
 

Une diablerie !

Un peu à l'écart, Alexis s'intéresse plus à l'ambiance qu'à la drôle de voiture. 

"Ce qui est étonnant, dit-il, c'est la réaction des gens. Pour certaines populations c'est une affaire de diablerie. Sur les réseaux sociaux ça se déchaîne !"
 

L'arbre qui pousse dans la voiture n'est pourtant pas une nouveauté à Nantes. La Compagnie Royal de Luxe nous avait déjà fait le coup en 1993 pour "Les Allumés à Naples" événement qui importait la culture napolitaine à Nantes.

En octobre de cette année-là, la voiture s'était installée autour d'un arbre du quartier Procé.

Dans le quartier Bellevue, après le réverbère à nœud ou la voiture garée près de la chambre, sur un mur d'un immeuble, la compagnie a une nouvelle fois réussi à surprendre.

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus