Carquefou, près de Nantes, accueille les championnats de France de para-badminton

Co-organisés par les deux clubs de Saint-Herblain et Carquefou, près de Nantes, les championnats de France de para-badminton se disputeront du 2 au 4 juillet.
87 compétiteurs sont inscrits pour ces championnats de France de para-badminton.
87 compétiteurs sont inscrits pour ces championnats de France de para-badminton.

Désireux d'organiser une compétition d'ampleur nationale, le CBC (Carquefou Badminton Club) a sollicité son voisin du BCSH (Badminton Club Saint-Herblain). Les deux structures ont obtenu le privilège de recevoir les championnats de France de para-badminton, discipline désormais olympique et qui sera présente pour la première fois lors des Jeux Paralympiques de Tokyo, en septembre.

Si le club de Saint-Herblain a été associé, c'est parce que huit de ses licenciés évoluent dans la catégorie para-badminton dont Charles Noakes, joueur de petite taille, champion de France et troisième mondial en double hommes. Il est en attente de savoir s'il sera qualifié pour Tokyo.

Il existe sept catégories de handicap différentes. Ces championnats se disputeront à l'Espace sportif du Souchais, à côté de la salle de spectacle La Fleuriaye, à Carquefou. L'entrée sera libre et gratuite pour le public et ceux qui connaissent ce sport savent qu'il est spectaculaire. Les réflexes et la précision que développent les joueurs sont souvent impressionnants.

Charles Noakes, joueur para-badminton de Saint-Herblain sera présent lors de ces championnats de France.
Charles Noakes, joueur para-badminton de Saint-Herblain sera présent lors de ces championnats de France. © Fédération Française de Badminton

Philippe Molé, président du Badminton Club de Saint-Herblain, espère bien que cet événement séduira le public. "C'est un sport d'inclusion, dit-il, dans le club, les joueurs en fauteuil jouent avec les valides sur les mêmes créneaux."

La pratique du badminton connaît un vrai succès depuis quelques années. Les clubs affichent souvent complet. "Tous les ans, je refuse une bonne centaine de demandes d'adhésion", constate Philippe Molé dont le club de Saint-Herblain totalise 240 licenciés. Il y en a autant au CBC de Carquefou.

Plusieurs joueurs qui viendront à Carquefou pour ces championnats de France sont qualifiés pour Tokyo, dont la championne nantaise Faustine Noël qui évolue à Rennes.

Championnats de France para-badminton, le programme

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
badminton sport handicap société