• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Simulation d'un accident de la circulation sur l'autoroute A83 à Nantes

Exercice ORSEC NOVI sur l'A83 / © Vincent Raynal / f3
Exercice ORSEC NOVI sur l'A83 / © Vincent Raynal / f3

La Préfecture de Loire-Atlantique et différents services de l'Etat vont simuler un important accident de la circulation sur l'autoroute A83 entre Le Bignon et Les Sorinières. Des perturbations sont à prévoir sur cette portion la nuit du 30 au 31 mai.

Par Olivier Quentin

Il y aura du girophare sur l'A83 entre le péage du Bignon et les Sorinières dans la nuit de mercredi 30 à jeudi 31 mai.

L'exercice organisé par la Préfecture de Loire-Atlantique va mobiliser la Direction des Routes, la gendarmerie, la police, les sapeurs-pompiers, jusqu'au CHU de Nantes même, bref tous les services impliqués lorsqu'un accident a fait de nombreuses victimes. 

Plan ORSEC


On parle alors de la mise en place du dispositif ORSEC-NOVI, Organisation des Secours pour de Nombreuses Victimes, ex plan rouge.

"Les conditions se veulent être proches de la réalité" apprend-on auprès de la Préfecture. "Pour des raisons de sécurité, l’ensemble des voies de circulation sera neutralisé pendant le déroulement de l’exercice. Une perturbation de la circulation sur l’A83 aux abords et en amont de l’échangeur est donc à prévoir à partir de 20h le mercredi 30 mai, jusque 05h maximum le lendemain matin."

Des déviations seront mises en places dont on peut prendre connaissance sur les sites de Vinci Autoroute, Bison Futé, la Préfecture et du Département de Loire-Atlantique

Des déviations sont d'ores et déjà prévues pour éviter le secteur de l'exercice / © Site internet Préfecture Loire-Atlantique
Des déviations sont d'ores et déjà prévues pour éviter le secteur de l'exercice / © Site internet Préfecture Loire-Atlantique


L'exercice n'est pourtant pas exceptionnel. Une dizaine de simulations ce type sont organisées chaque année pour tester la coordination des différents services. 

bien piloter un événement majeur...


"Heureusement, il n'y a pas souvent des accidents avec autant de victimes, explique Jérôme Le Comte Directeur-adjoint de la Préfète de Loire-Atlantique. Mais le fait d'avoir sur le terrain autant de personnes qui jouent les victimes, autant de véhicules impliqués, des voies d'accès limitées, un terre-plein central nous permet de nous assurer que chacun des acteurs arrive à bien piloter un événement majeur."

Les enseignements de tels exercices sont très concrets : organiser le stationnement des véhicules de secours, prévoir l'éclairage nécessaire, les réseaux de communicaton entre les différents services, apprendre à donner les informations les plus pertinentes le plus rapidement possible, éviter que les médecins aient trop de distance à parcourir lorsque la zone est étalée sur plusieurs centaines de mètres...

Deux débriefings


A la fin de l'exercice, deux débriefings sont prévus. L'un à chaud dans les minutes qui suivent l'opération et l'autre quelques semaines plus tard avec tous les acteurs réunis dans une même salle.

Enfin, les conclusions sont transmises au Ministère de l'Intérieur qui réalise sa propre analyse et transmet ensuite les bonnes pratiques aux Préfectures.



Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus