SNCF : coupures des voies vers Oudon, pas de trains avant 16 heures entre Nantes et Angers

Une alarme s'est déclenchée ce matin sur un dispositif de détection de chutes de pierres ou de végétaux à proximité de Oudon en Loire-Atlantique. La SNCF ne prévoit pas un retour à la normale avant 16h ce vendredi 23 avril. Il faut faire intervenir des spécialistes sur parois rocheuses

Entre Le Cellier et Oudon, les falaises de bord de Loire font l'objet d'une surveillance renforcée de la part de SNCF-Réseau
Entre Le Cellier et Oudon, les falaises de bord de Loire font l'objet d'une surveillance renforcée de la part de SNCF-Réseau © Christophe Turgis / France Télévisions

 

Une alarme s'est déclenchée ce vendredi matin 23 avril à proximité de Oudon en Loire-Atlantique sur la ligne SNCF Nantes Paris. La ligne est totalement coupée entre Nantes et Ancenis et interrompue pour le trafic des voyageurs entre Nantes et Angers, les trains TER et TGV sont détournés par Rennes.

C'est un dispositif de détection de chutes de pierres ou de végétaux sur les voies qui s'est déclenché. Les équipes de SNCF-Réseau se sont aussitôt rendues sur place pour réparer et remettre les installations de sécurité en ordre de marche. Mais la tâche est plus ardue que prévue, il faut faire intervenir des spécialistes sur parois rocheuses pour s'assurer de la stabilité des rochers. Le trafic est suspendu plus longtemps que prévu.

 

 

Plusieurs TER et TGV ont été supprimés ou déviés par Rennes. La SNCF ne prévoit pas un retour à la normale avant 16 heures. Initialement la SNCF avait prévu un retour à la normale pour midi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports faits divers