Thouaré-sur-Loire, près de Nantes : un enfant de 6 ans tombé dans un puits, sauvé par son père et les pompiers

L'enfant aurait pu mourir noyé dans ce puits mais, grâce à l'intervention rapide et intelligente de son père, il a été sauvé. Les pompiers de Nantes et de Carquefou on pu remonter les deux personnes et les sortir du puits saines et sauves.

© France Télévisions Olivier Quentin
Peu avant 18h ce jeudi soir, le 18 a reçu un appel signalant un enfant tombé dans un puits à Thouaré-sur-Loire, à l'est de Nantes, en Loire-Atlantique. 

Arrivés sur place, les pompiers de Carquefou ont trouvé non pas une mais deux personnes, 6 mètres plus bas. Car le papa de 35 ans, s'aidant de la chaîne accrochée à la poulie, était descendu pour sauver son enfant. Mais, au delà de son courage, l'homme a eu aussi la présence d'esprit d'emmener avec lui une bouée qui lui a permis de mettre son enfant en sécurité.
 

Dans une eau froide et une profondeur d'eau d'au moins 2 mètres

Même si les pompiers sont intervenus rapidement, l'attente dans l'eau froide a dû paraître longue. Le père n'avait pas pied, la profondeur de l'eau était d'au moins 2 mètres.

Une deuxième équipe de sauveteurs avec notamment deux plongeurs venant de la caserne Gouzé est arrivée de Nantes. Un des sauveteurs est descendu à son tour avec une corde qui a servi à remonter l'enfant. Puis, ce fut au tour du papa et du sauveteur. Les gendarmes présents sur place ont donné un coup de main et tout le monde s'est retrouvé sain et sauf 6 mètres plus haut. 

Le médecin du SMUR a fait un premier bilan mais le papa et l'enfant ont été emmenés au CHU de Nantes pour un contrôle plus complet.
 

"On en fait pas mal des interventions de ce genre"

"Le papa a super bien réagi, témoigne le lieutenant Eric Pandolfi, chef de groupe qui était sur place. Il est descendu avec une bouée d'enfant. On en fait pas mal des interventions de ce genre. Si personne n'entend (la victime tomber), elle meurt noyée."

Après cette intervention, le lieutenant Pandolfi a félicité le père et donné quelques conseils de prévention à cette famille nantaise venue en vacances chez le grand-père. L'enfant est tombé parce qu'il était monté sur la grille protégeant le puits, mais la grille, rouillée, a cédé. Il convenait de toute évidence de mieux sécuriser ce puits.

Une histoire qui se termine bien. L'intervention n'aura duré que 30 minutes environ et le GRIMP (Groupe de Reconnaissance d'Intervention en Milieu Périlleux) qui a été sollicité, n'a pas eu à intervenir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers noyade
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter