Toujours pas de nouvelles de Zazu, le perroquet disparu fin décembre près de Nantes

Zazu s'est volatisé le 29 décembre dernier. Héloïse, une habitante de Rouans, en Loire-Atlantique, a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour tenter de retrouver son perroquet. Elle s'inquiète d'autant plus que le froid arrive.

Mais où est donc passé Zazu ? Héloïse, sa propriétaire, s'inquiète fortement depuis 10 jours. Et avec le froid qui va s'installer cette semaine, son inquiétude grandit.

Envolé sur un chêne voisin

"Je faisais des exercices entre dehors et dedans, avec les conseils que m'avait donnés une professionnelle, pour lui apprendre à être en confiance, pour permettre par la suite de faire un vol libre".

C'était le 29 décembre dernier, mais un chat est venu perturber l'exercice entre Zazu et Héloïse.

"Le souci, c'est qu'il s'est envolé sur l'arbre qui est dans le jardin, un très grand chêne". Héloïse a attendu en vain toute la journée, Zazu "n'est jamais redescendu et puis il est parti".

Depuis, aucune nouvelle du volatile, un mâle âgé d'un peu plus de deux ans. Héloïse a donc lancé un appel sur les réseaux sociaux.

Zazu, un amazone à front bleu

"J'ai contacté tous les vétérinaires du coin, les mairies, la gendarmerie, les refuges, les SPA, les zoos également les plus proches, Planète sauvage et le Sentier des Daims".

Le perroquet d'Héloïse est vert avec, du rouge sur les plumes, en haut de ses ailes et "au-dessus du bec, une petite zone bleue, c'est pour ça qu'on les appelle Amazones à front bleu".

Zazu est plutôt sauvage. Si vous le voyez, n'hésitez pas à contacter Héloïse via sa page Facebook ou par mail : leeloopalas@gmail.com.  

200 km avant d'être retrouvé

En avril 2023, un perroquet avait échappé à la vigilance de son propriétaire à La Roche-Bernard, dans le Morbihan.

Quelques jours plus tard, la femelle Ara était vue à la Chapelle-des-Marais, en Loire-Atlantique.

"Avec un ami, on a fait une volière dans laquelle on a installé le mâle", objectif :  attirer la belle qui a trouvé refuge dans un bois, où elle peut se nourrir de bourgeons, mais "elle n'est pas descendue"., nous avait alors expliqué Lionel Hochet, président des Ailes de La Vilaine.

Le week-end suivant, c'est du côté de Savenay, entre Nantes et Saint-Nazaire, que la belle était aperçue.

"Le jeudi suivant, elle était à Saint-Nazaire, poursuit Lionel Hochet, on a fini par refaire une publication Facebook et ensuite plus de nouvelles.

La belle avait finalement été retrouvée au bout d'un mois à Noirmoutier, épuisée, au terme d'un périple de près de 200 km au cours duquel elle aura franchi la dizaine de kilomètres qui séparent Saint-Nazaire de l'île vendéenne. Visiblement grâce aux vents porteurs.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité