Tourisme : un Nantais lance un site qui répertorie les lieux accessibles aux fauteuils roulants

Tourisme : un Nantais lance un site qui répertorie les lieux accessibles aux fauteuils roulants
Un Nantais a développé un site, Wheel'Cap, qui répertorie les lieux touristiques accessibles aux personnes à mobilité réduite en Loire-Atlantique. Il espère bien pouvoir développer son site plus largement. - France 3 Pays de la Loire - Stéphanie Pasgrimaud, Antoine Ropert, Stéphane Hérel

Un Nantais a développé un site, Wheel'Cap, qui répertorie les lieux touristiques accessibles aux personnes à mobilité réduite en Loire-Atlantique. Il espère bien pouvoir développer son site plus largement.

Par M. F.

L'éléphant ou le carrousel, c'est possible même en fauteuil roulant. Dans ces lieux touristiques les plus emblématiques de Nantes, tout a été pensé en terme d'accessibilité. Pour Jean-Marie Marquet, invalide depuis près d'une vingtaine années, les infrastructures de cet endroit sont remarquables.

"Il y a un ascenseur qui dessert les trois niveaux, il y a un embarcadère qui permet d'accéder à l'éléphant", précise-t-il. "Et puis, le carrousel c'est un manège qui propose trois emplacements pour les personnes en fauteuil roulant."

Considéré comme une intégration positive, ce site pour touristes à mobilité réduite n'est pas unique. Encore faut-il en avoir connaissance. Alors Jean-Marie a eu l'idée de référencer sur un même site, baptisé Wheel'cap, les lieux de loisirs et d'hébergement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Seule la Loire-Atlantique couvert pour l'instant

Il teste lui même les endroits, car les informations qu'on peut trouver sur internet sont souvent très dispersées et pas souvent fiables, selon lui.

"Pour chaque fiche, je décris les possibilités d'accès à la chambre", précise-t-il. "Je donne également des informations sur les dimensions du lit, la hauteur du lit. Et vous avez des détails sur les services. En l’occurrence, le fait que l'hôtel est accessible en fauteuil roulant manuel, en fauteuil électrique et également pour les personnes ayant des difficultés de marche."

Pour le moment, seul le département de la Loire-Atlantique est passé au peigne fin. Mais Jean-Marie Marquet ne désespère pas de trouver des finances pour faire évoluer son site. Selon lui, près de 6 millions de personnes pourraient être intéressées par cet outil.


Reportage : Stéphanie Pasgrimaud, Antoine Ropert, Stéphane Hérel
Avec : Jean-Marie Marquet, créateur du site internet

Sur le même sujet

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne