UTOPIALES 2023. Une sélection de 10 BD SF pour se mettre en jambes

Le festival international de science-fiction de Nantes, Les Utopiales, revient pour une nouvelle édition du 1er au 5 novembre avec un menu totalement gargantuesque. Histoire de patienter et de se mettre en jambes, voici une petite sélection de bandes dessinées qui explorent le futur, notre futur...

1. Vers l’infini et au-delà

Dès les premières pages de Frontier se dégagent une atmosphère graphique et un ton singuliers. Guillaume Singelin nous embarque ici pour la face cachée et bien sombre de l’exploration spatiale avec d’un côté le monde impitoyable des multinationales, bien décidées à exploiter les ressources de l’univers après avoir épuisé celles de la planète Terre, et de l’autre un trio de personnages attachants. Ji-soo, une archéologue galactique, Camina, une mercenaire rangée des affaires, et Alex, un mineur né dans l’espace, sont trois naufragés de la conquête spatiale partageant un point commun : le refus d’un monde sans âme, copie conforme de ce qu’il était devenu sur la planète Terre, mercantile, ultra-capitaliste, déshumanisé et peu regardant pour la nature, sa flore, sa faune.

Frontier est l’histoire de ces trois personnages, et d’un petit singe échappé d’un laboratoire de recherche, lancés dans une fuite en avant. C’est un grand récit d’aventure, mais c’est aussi un récit engagé, un plaidoyer pour la cause écologique et animale, une ode à la nature, un appel à la résistance, bref une histoire qui cherche avant tout à nous faire réfléchir sur notre monde et nos comportements actuels… avant qu’il ne soit trop tard. Captivant !

Frontier, de Guillaume Singelin. Rue de Sèvres – Label 619. 21,90€

2. Saga post-atomique

Bientôt 45 ans et 40 albums au compteur, Jeremiah est de retour pour une nouvelle aventure dans cet univers post-atomique et crépusculaire que nous construit album après album l’un des maîtres de la bande dessinée franco-belge, Hermann.

Relevant à la fois du récit fantastique et du western, les aventures de Jeremiah sont à chaque fois l’occasion de dénoncer les dérives de notre société. On retrouve cette fois Kurdy, son compagnon de route, esseulé depuis que Jeremiah a disparu, esseulé au point de vider une bouteille entière de ce qu'il croit être de l'alcool et de sombrer dans un état avancé, rongé par des hallucinations violentes. Pas de quoi pour autant oublier Jeremiah, Kurdy se fait un nouvel ami, Sho, échappé d'une communauté sectaire pathétique, avec qui il part à sa recherche.

À 85 ans, Hermann parvient encore à nous surprendre graphiquement même si l'essentiel de l'album se joue dans une purée de pois bien épaisse qui évite d'avoir à dessiner tout décor. Côté histoire, il faudra que les amoureux de Jeremiah patientent jusqu'au prochain épisode pour le retrouver réellement même s'il fait une brève apparition ici.

Celui qui manque, Jeremiah tome 40, d'Hermann. Dupuis. 12,95€

3. Ovniesque !

Un OVNI, oui un OVNI, tout droit venu de l’espace et plus précisément de 2001 L’Odyssée de l’espace, le film de Stanley Kubrick auquel il ambitionne de donner une suite. 2001 Nights Stories est un manga hors norme de quelque 800 pages en deux volumes paru une première fois en 2012 dans une version à tirage très limité, depuis longtemps épuisé et vendu par des collectionneurs à des prix indécents.

Une suite à 2001 L’Odyssée de l’espace ? L’affaire peut sembler ambitieuse, voire prétentieuse, mais oui, Yukinobu Hoshino est tombé raide dingue du film de Kubrick lors de sa sortie en salles, au point de faire de la SF son genre de prédilection et de lui rendre hommage à travers ce récit, un voyage dans le temps et l’espace en 19 histoires distinctes, mais liées par la thématique de l’exploration et de la colonisation de l’espace par l’homme. En prologue, une reprise de la séquence d’ouverture du film, dite de la découverte de l’outil. Cosmique !

2001 Nights Stories tomes 1 et 2, de Yukinobu Hoshino. Glénat. 32€ le volume.

4. Chasseurs de reliques

Des 1863 religions existantes avant la guerre qui a dévasté la galaxie 200 ans plus tôt, il n'en existe plus une seule, excepté celles vouées au Grand Quatuor, les quatre dieux qui ont érigé le nouvel empire. Elles sont interdites. Mais bien évidemment, sur les 670 milliards d'individus que compte la galaxie, il y en a quelques-uns, quelques millions tout de même, qui résistent et entretiennent un trafic de reliques pour le moins juteux. Xia, une humaine, et Little Mercur, de race indéterminée, chasseurs de reliques tous les deux, viennent d'accepter une nouvelle mission : retrouver une relique liée à une religion alien vénérant la déesse Eleusys. Le souci, parce qu'il y a forcément un souci, c'est que la relique se trouve sur la planète 5 du système de Retirri 17, la plus belliqueuse de la galaxie. Personne n'y a mis les pieds depuis plus de deux siècles. Mais comment résister à 60 millions de deniers de récompense ?

Beaucoup d'action et beaucoup d'humour pour ce one-shot du tandem Runberg - Grun qui s'est déjà fait remarqué avec la trilogie On Mars parue chez le même éditeur. Un scénario bien ficelé, très accessible, et des planches de toute beauté.

Space Relic Hunters, Runberg et Grun. Éditions Daniel Maghen. 23€

5. Mission impossible

L'armée a un problème, un sérieux problème ! Du genre à vous réduire en bouillie les hommes et le matériel avec, un mur, un écran, un horizon noir, qui empêche tout passage et donc toute exploration de la planète Kepler-452B qui pourrait pourtant sauver l'humanité. Tous les soldats, tous les drones, toutes les caméras, tous les androïdes qu'elle a tenté de faire passer ne sont jamais revenus. Mais l'armée a une idée. Une idée folle ! Sortir de la prison de Kadingirra les six criminels les plus redoutables et les forcer à traverser l'écran. En espérant que les ressources dont ils ont fait preuve pour leurs crimes antérieurs servent ici à ouvrir enfin une brèche.  

Si vous aimez la bande dessinée à grand spectacle, alors, vous allez être servis. Ce premier volume de ce qui sera à terme une trilogie est absolument époustouflant en termes de graphisme et d'action. Une saga SF sous influence cinématographique et biblique avec pléthore de petites bestioles monstrueuses !

Sitra Ahara, Noir Horizon tome 1/3, de Pelaez et Blasco-Martinez. Glénat. 14,95€

6. Apocalypse now

Mai 2045. Bienvenue à Osaka ou du moins ce qu’il en reste dans l’ancien Japon. C’est là que vit et travaille Naoki, au milieu des ruines, avec la désolation pour horizon comme il dit. Depuis l’apocalypse qui a ravagé la Terre il y a maintenant une dizaine d’années, les survivants se disputent les restes du monde, lui participe à la reconstruction de son pays en fouillant les gravats à la recherche du patrimoine technologique d’avant, telle que cette salle de serveurs qu’il vient d’exhumer. Mais depuis quelque temps, Naomi entend des voix qui l’exhortent à sauver la jeune Hinako considérée comme l’espoir de l’humanité…

Sorti en juin, Great Trailers est un récit SF à la Mad Max teinté d’Akira, noir et violent, dans un décor urbain post-apocalyptique angoissant. Pour les amoureux de combats et de mecha-designs !

Great Trailers tome 1, de Akira Miyagawa. Casterman. 8,45€

7. Complètement Twitché

Prêt(e)s pour une réelle expérience graphique et narrative ? Alors, embarquez pour la Geist Maschine, la machine fantôme, avec LRNZ aux commandes. Geist Maschine, sous-titré A Story about what happened in the future, Une histoire sur ce qui s'est passé dans le futur, met en images la Terre après l'apocalypse. Partout, des ruines, une nature sauvage et dangereuse, quelques groupes de survivants… et une ville qui aurait miraculeusement été préservée, Utan. C'est elle que tentent de rejoindre les deux frères Len et Sol quand ils croisent Aiden, un ado qui les prend sous sa coupe. Ensemble, ils se trouvent un abri dans une étrange structure métallique dont ils ne perçoivent pas immédiatement la nature…  

Si le recours au numérique pour le dessin et les couleurs est perceptible dès les premières pages de l'album, ce qui l'est moins, c'est sa réalisation sur la plateforme Twitch.tv. Pendant toute sa conception, l'auteur italien LRNZ y a tenu un atelier virtuel, ouvert aux internautes qui en ont profité pour proposer des pistes de réflexion autour du scénario. Au-delà de cette originalité, Geist Maschine s'ouvre sur des dessins pleine page absolument magnifiques et immersifs.

Geist Maschine volume 1, de LRNZ. Rue de Sèvres. 22€

8. Robin des Bois

La Terre est à bout de souffle ! Le niveau de l’eau monte, changeant à jamais la face de la planète. Partout, des vagues de chaleur, de froid, de pluie s’enchaînent, l’immigration explose, les manifestations violentes se multiplient, le manque de nourriture et d’eau potable se fait sentir… Dans ce chaos indescriptible, les grandes entreprises cherchent à sauver leurs ressources, les riches, à protéger leur fortune, et quelques groupes révolutionnaires, à contrarier le scénario qui est en train de s’écrire sur le dos des plus pauvres.

C’est l’un de ces groupes que rejoint la jeune Atari qui, depuis la mort de sa mère tuée par la police sous ses yeux d’enfant, rêve de se venger. Avec Tika, une autre orpheline, Atari se fait Robin des Bois et promet de sauver l’espèce humaine et la planète Terre.

Une saga post-apocalyptique dynamique, colorée et à tonalité sociale signée par l’auteur espagnol Efa.

Nocéan tome 2, d’Efa. Dupuis. 14,95

9. Migration temporelle

Avec Les Migrants du temps, les éditions Delcourt achèvent l'adaptation en bande dessinée de quinze nouvelles signées Liu Cixin, celui qu’on présente comme le plus grand écrivain contemporain de science-fiction, auteur notamment de la trilogie des Trois corps, prix Hugo 2015 et actuellement adaptée en série télévisée. Une publication à marche forcée (15 albums en même pas deux ans) et d’envergure internationale puisque des auteurs français et étrangers se sont partagés la tâche. Parmi eux : Bec, Stefano Raffaele, Thierry Robin, Wu Quinsong, Liu Wei, Pan Zhiming, Marko Stokjanovic, Ma Yi et pour finir Sylvain Runberg et Serge Pelle.

Dans ce dernier récit, les auteurs mettent en image un défi, un énorme défi ! 80 millions de personnes sont appelées à rejoindre le futur pour échapper à l'asphyxie de la planète par la pollution et la surpopulation et peut-être permettre à l'humanité de repartir à zéro. Pour cela, les 80 millions de personnes retenues pour le voyage temporel sont cryogénisées pour une période de 100 ans avec à l'arrivée un monde meilleur… ou pas ! 

Les migrants du temps, Les Futurs de Liu Cixin, de Runberg et Pellé. Delcourt. 17,95€

10. Monstrueux

Énorme ! Plus de 800 pages en deux volumes et ce n’est pas fini. Un troisième volume est attendu en novembre pour cette réédition en grand format de Biomega, œuvre du génial Tsutomu Nihei. Énorme au niveau du contenant, mais aussi et surtout au niveau du contenu avec ce graphisme si singulier du mangaka, un immense fan, et ça se sent, du créateur des décors et des monstres d’Alien, HR Giger. L’homme s’est fait connaître au Japon et en Europe avec des récits SF sombres, désespérés, violents, oppressants, organiques, reconnaissables entre tous.

Après Abara et Blame 0, c’est donc au tour de Biomega de bénéficier d’une réédition Deluxe, de quoi profiter pleinement du génie de Nihei et de se téléporter en 3005, carrément, pour une histoire mêlant exploration spatiale et contamination virale. Le poids des mots, le choc des images. Une claque !

Biomega deluxe tome 2, de Tsutomu Nihei. Glénat. 14,95€

Chroniques, interviews, reportages... Plus d'infos autour de l'actualité du neuvième art sur notre blog dédié Le Meilleur de la BD