VIDÉO. "Le Décapeur", un train qui nettoie les feuilles mortes sur les rails de la SNCF

Publié le
Écrit par Eléa Morel et Camille Aguilé
durée de la vidéo : 01min 33
Le train laveur nettoie les feuilles mortes accumulées sur les rails qui peuvent faire obstacle au freinage et entraîner des retards. ©France télévisions / Eléa Morel / Antoine Ropert / Élisa Beaugé

Chaque automne, la SNCF doit gérer une contrainte saisonnière susceptible d'impacter la circulation : les feuilles mortes. Des trains spécifiques sont destinés à nettoyer les rails pour éviter les retards. En Pays de la Loire, trois de ces trains laveurs circulent de septembre à décembre.

"Le Décapeur" n'est pas un train de marchandises, et il ne transporte pas non plus de voyageurs sur le réseau de la SNCF. Il fait partie des trois trains laveurs des Pays de la Loire.

Ce mardi 22 novembre 2022, il part de la gare de Nantes en direction de Redon. Son rôle : débarrasser les rails de la région des feuilles mortes qui ralentissent la circulation en automne. 

Limiter les retards

Les feuilles mortes accumulées sur les rails peuvent faire obstacle au freinage. Mouillées et écrasées par les essieux, elles créent une pellicule de graisse qui favorise le "patinage" au départ du train, ou "l'enrayage" à son arrivée. 

En clair : les trains font de l'aquaplaning. Ils s'arrêtent et repartent difficilement, ne se positionnent pas correctement au niveau des quais, et sont retardés. 

La chute des feuilles crée une fine couche de graisse qui dégrade l'adhérence des trains au moment de la circulation.

Simon Budin

Responsable maintenance SNCF Réseau

Un système de karcher

Chaque année, les machines circulent presque quotidiennement de fin septembre à mi-décembre. Elles partent avant le premier train de la journée, ou entre les heures de pointe.

 

"Le Décapeur" fonctionne comme un karcher géant. Équipé d'une cuve de 50 000 litres, il projette de l'eau à haute pression sur les endroits localisés pour évacuer les feuilles mortes. 

On nettoie surtout aux abords des gares, sur les tronçons où il y a beaucoup de végétation, et où les conducteurs signalent qu'ils ont enrayé.

Ramzi Gouasmia

Opérateur SNCF

S'il n'asperge pas les rails en continu, le train projette tout de même 100 000 litres d'eau sur les chemins de fer ligériens chaque semaine. 

716 000 € de budget annuel

Les trois trains laveurs parcourent 480 km de rails par jour à 60 km/h maximum. Ils prennent le départ des gares de Nantes, d'Angers ou du Mans et circulent principalement sur les lignes non électrifiées et peu utilisées. Les trajets très fréquentés comme Le Mans-Nantes sont moins sujets à l'accumulation de feuilles automnales. 

Les conducteurs nous font des retours positifs. Ils apprécient le premier traitement avant la circulation matinale.

Simon Budin

Responsable maintenance SNCF Réseau

Cette opération de nettoyage saisonnière coûte 716 000 € par an, soit 1,3% du budget total de la maintenance au niveau régional. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité