Portrait. La plage à marée basse devient une toile pour le jeune artiste de beach art Pierre-Louis Cullier

À tout juste 18 ans, Pierre-Louis Cullier connaît déjà une petite notoriété. Originaire de Saint-Brevin-les-Pins en Loire-Atlantique, ce jeune artiste pratique le beach art depuis maintenant quatre ans. Autrement dit, il crée des œuvres gigantesques lorsque la marée est basse. Aujourd’hui, il rêve de pouvoir vivre de sa passion.

Il a seulement 14 ans quand il découvre les réalisations du beach artiste Royannais, JBen. "L’idée me plaisait beaucoup de dessiner sur le sable. Je dessinais déjà depuis tout petit sur papier." La plage située à seulement 500 mètres de chez lui offre un terrain de jeu idéal pour exprimer sa créativité.

La marée comme alliée

"J'ai pris mon râteau de jardinage et je suis allé dessiner sur la plage." Au début, ses créations étaient des mandalas, puis il a progressivement exploré les animaux et aujourd'hui les portraits. Sa technique est bien rodée, et il a besoin de peu de matériel : un râteau avec deux embouts et une bobine de ficelle attachée à un piquet. Ses œuvres lui demandent entre une et quatre heures, selon sa motivation, la taille du dessin et les détails qu'il y ajoute.

Au bout de quatre heures, la marée commence à monter, et là, je commence à me presser

Pierre-Louis Cullier

Beach artiste

Certains pourraient être frustrés de voir leurs dessins envahis par la mer, mais pour Pierre-Louis, c'est plutôt une nouvelle page blanche qui se dévoile. "Je vois cela comme une opportunité de pouvoir dessiner chaque jour sur la plage." Pour capturer ses créations, il utilise un drone et les découvre réellement grâce aux vidéos qu'il réalise.

Lorsqu'il dessine des formes géométriques, il ajuste les proportions au feeling, mais pour les animaux ou les portraits, il prépare ses dessins à l'avance. "Je pars du principe que 1 cm équivaut à 1 pas sur le sable."

Presque seul sur la plage, Pierre-Louis Cullier ratisse le sable, donnant vie à des œuvres éphémères qui captivent les passants. En parallèle de sa passion artistique, il étudie à distance le design graphique.

Vivre de sa passion

Son activité connaît un vif succès. "Depuis que j'ai commencé mes dessins, j'ai attiré beaucoup d'attention. Cela m'a permis de participer au Tedx de La Baule et d'avoir ma photo en couverture du guide touristique de Saint-Brévin."

Aujourd'hui, il pratique seul, mais il aimerait pouvoir proposer ses services, comme la reproduction de logos, des dessins personnalisés, et même répondre à des demandes de mariages. Les possibilités sont nombreuses.

"J'aimerais pouvoir vivre de cette passion", confie-t-il avec enthousiasme.

Pour voir ses œuvres sur Instagram et Facebook : @arteffetmer

► Retrouvez tous les témoignages Vous Êtes Formidables sur france.tv

► Voir l'ensemble de nos programmes sur france.tv