Questions Ouest : où en est le financement participatif ?

En France depuis 10 ans le financement participatif explose les compteurs. Avec plus 20% de fonds collectés en 2018 par rapport à 2017 le crowdfounding confirme sa dynamique. Est-il pour autant une nouvelle économie ou simplement une alternative qui finalement ne pèse pas bien lourd ?

Par GS, avec CD

"En France, en 2018, le financement participatif a permis de lever 400 millions d'euros, explique Catherine Deffains-Craspy, professeur d'économie et de finances à l'université d'Angers. C'est très peu par rapport à l'économie réelle, mais cela s'inscrit dans un mouvement général d'économie collaborative, et du besoin des français de savoir où va leur argent."

Les idées les plus simples sont souvent les plus géniales. A Nantes, Marc Demonfaucon a changé de vie après une nuit blanche à cogiter. Comment faire pour que sa femme pédale sans rien dévoiler?
C'est ainsi qu'est né le poupoudidou, pince magnétique qui permet d'accrocher sous la selle les robes ou jupes des femmes cyclistes, afin de les transformer en shorts.

Le concept est on ne peut plus basique. Encore faut-il le commercialiser. Pour lancer son produit, le nantais a fait appel aux internautes, il avait besoin à l'époque de 8000 euros. Pari réussi !

"L'avantage du financement participatif, précise Marc, c'est que cela permet de tester son idée. Sur le Poupoupidou ça a très bien marché et cela nous a permis de financer notre premier moule d'injection."  

Projet agricole

Dans le Finistère, un couple d'éleveurs bretons installé dans le Finistère a pensé pouvoir relever le défi d'une reconversion en agriculture raisonnée malgré une dette de 250 000 euros.

Eric et Marie Pierre Thiais se sont lancés dans une campagne de collecte de dons, parce que la banque ne les suivait ni sur l'augmentation du troupeau, ni sur un étalement des remboursements. Il y a quelques mois encore ils y croyaient dur comme fer. Les soutiens ont bien répondu présents mais les sommes atteintes sont insuffisantes.

"Aujourd'hui, il nous faudrait 10 à 15 vaches supplémentaires pour fournir des restaurateurs qui restent en attente" regrette Marie-Pierre Thiais
 
La ferme de Plouarmel est en sursis. Des exemples d'échec en crowsfunding, il y en a pléthore. Le financement participatif est un concept bien plus complexe qu'il n'y parait.

On voudrait bien croire en ce système solidaire. Mais les banques sont entrées dans la danse. Certaines ont même racheté des plateformes, alors c'est un peu comme si l'on était revenu au point de départ.

"Aujourd'hui 42% des sommes récoltées concernent des projets immobiliers, détaille Catherine Deffains-Craspy, et ce n'était pas du tout l'objectif au départ"

Si elle n'est qu'une goutte d'eau, l'économie participative a encore de beaux jours devant elle dans l'Ouest. Les Pays de la Loire représentent 7% du marché du financement participatif  français,  4% pour la Bretagne,  Deux régions parmi les plus dynamiques.

 

Sur le même sujet

Les + Lus