• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Raffinerie de Donges en Loire-Atlantique : la déviation de la ligne SNCF ouverte en 2022

La ligne SNCF actuelle passe tout près de la raffinerie Total / © France 3
La ligne SNCF actuelle passe tout près de la raffinerie Total / © France 3

Le calendrier des travaux de la déviation ferroviaire de Donges a été communiqué ce jeudi lors d'une réunion à la Préfecture de Loire-Atlantique. Début des travaux préparatoires en juin prochain. Livraison en octobre 2022. Des travaux attendus depuis 40 ans.

Par Olivier Quentin avec Pierre Barbin

On en parle depuis 40 ans, les travaux vont enfin commencer.

Lors d'une réunion où étaient présents le Préfet de Région, la Présidente de la Région Pays de la Loire, un représentant de SNCF Réseau et le Directeur de la Raffinerie Total de Donges, a été communiqué le calendrier des travaux de cette déviation capitale pour la sécurité sur ce site classé Seveso.
 

Début des travaux importants en 2020


En juin, ce ne seront que des "petits" travaux préparatoires, les plus importants ne débuteront qu'en 2020 et le chantier durera deux ans. 

Le but est de faire sortir cette ligne SNCF Nantes-Le Croisic de la zone industrielle de Donges. Chaque jour en effet, des dizaines de trains passent au milieu de ce site classé Seveso, tout à côté de la raffinerie Total.

Le comité de pilotage de ce dossier rappelle que "la ligne actuelle Nantes-Le Croisic traverse un site industriel de 350 hectares comprenant une raffinerie, un site emplisseur de gaz de pétrole liquéfié et un stockage de carburant. Environ 60 trains circulent quotidiennement sur cet axe."

La déviation éloignera la ligne de la zone pour la rapprocher de la Route Départementale 100, sur une longueur de 4 km.
 
La gare SNCF de Donges au cœur du site industriel / © France 3 Christophe François
La gare SNCF de Donges au cœur du site industriel / © France 3 Christophe François
 

150 millions d'€


Le coût chiffré à 150 millions d'euros sera financé pour les deux tiers par l'Etat et les collectivités locales et le dernier tiers par Total.

Le trafic ferroviare sera impacté par ces travaux notamment lors de quatre voire cinq week-ends et une interruption longue de 10 à 15 jours est prévue en 2022.

A noter que SNCF Réseau s'est engagé dans les compensations environnementales à recréer des zones humides et un gîte à chauve-souris sera réalisé sur un terrain appartenant à Total.

voir notre reportage sur l'historique de cette ligne
 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus