Saint-Michel-Chef-Chef : un suspect interpellé pour le meurtre de la cogérante de l'hôtel de la Côte de Jade

Conférence de presse du procureur de la république Pierre Sennès / © Vincent Raynal
Conférence de presse du procureur de la république Pierre Sennès / © Vincent Raynal

L'affaire remonte au 14 octobre et c'est ce week-end que l'homme a été interpellé pour le meurtre de Nicole Le Dimet, cogérante de l'hôtel de la Côte de Jade à Saint-Michel-Chef-Chef, près de Pornic.

Par Evelyne Jousset

Il est soupçonné d'avoir tué Nicole Le Dimet, retrouvée morte, lundi 14 octobre, en début de soirée, dans un bâtiment privé de l’hôtel de la Côte de Jade, à Saint-Michel Chef Chef. Un bâtiment où il avait mis le feu avant de s'enfuir. La soeur de la victime, qui a retrouvé le corps, avait constaté des projections de sang.  

Les résultats de l’autopsie, réalisée par le médecin légiste, ont confirmé des traces de coups, à l'arme blanche, dans le dos et sur le torse de la victime. Elles auraient précédé l’incendie. C'est ce qui avait motivé les investigations menées ces derniers jours, à Tharon-Plage, par les enquêteurs de la gendarmerie. L'homme était appréhendé à un arrêt de bus, samedi après-midi. Il figurait parmi les temoins et a été confondu par son ADN. 

Agé de 27 ans il est originaire du Mexique. Il se trouvait en France depuis 3 mois et depuis trois semaines était pensionnaire de l'établissement. Pour ce qui est du mobile du crime, il aurait été mis à la porte de l'hôtel. Une mise en examen pour homicide volonraire est en cours. 

L’affaire est suivie par le parquet de Nantes.

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus