232 kg de cocaïne saisis sur le port de Montoir-de-Bretagne, deux dockers mis en examen

Publié le

Les douanes, en collaboration avec la PJ de Nantes et la Brigade de Recherche et d'intervention ont saisi 232 kgs de cocaïne dissimulés dans un container en provenance de Fort-de-France. Deux hommes ont été interpellés.

La technique est désormais bien connue, celle du "rip off" qui consiste à dissimuler des marchandises illégales au milieu d'une cargaison tout à fait licite. La drogue placée dans un conteneur est ainsi récupérée à l'ouverture des portes.

C'est une nouvelle fois cette technique qui a été utilisée pour acheminer 232 kilos de cocaïne de Fort-de-France en Martinique vers le port de Montoir-de-Bretagne près de Saint-Nazaire, découverts "dans le cadre d'une mission de contrôle de conteneurs, les services douaniers en collaboration avec les services de la Police Judiciaire de Nantes et de la Brigade de Recherche et d'intervention" mercredi 10 octobre 2022, a annoncé vendredi le République de Rennes dans un communiqué.

Une information judiciaire ouverte

"Deux hommes étaient interpellés sur le port au moment où ils récupéraient la marchandise et ont été remis à l'antenne OFAST de Nantes, saisie de l'enquête", précise Philippe Astruc.

"A l'issue des mesures de garde à vue, les deux mis en cause, de nationalité française et âgés de 27 ans et 29 ans, dockers sur le port de Montoir-de-Bretagne, dont l'un déjà connu de l'institution judiciaire ont été déférés au parquet de Rennes", ajoute le procureur.

Une information judiciaire criminelle a été ouverte et confiée à un juge d'instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée, la JIRS de Rennes.

Le deux dockers interpellés "ont été mis en examen notamment des chefs d'importation illicite en bande organisée de produits stupéfiants, trafic de stupéfiants, participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime ou un délit et importation, en contrebande, de marchandises prohibées dangereuses pour la santé".

Ils ont été placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention conformément aux réquisitions du parquet.

Les intéressés encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

En octobre 2021, deux dockers du port de Montoir avaient été condamnés à des peines d'emprisonnement de quatre à sept ans pour avoir participé à l'importation de cocaïne dans des conteneurs en provenance des Antilles.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité