90 ans après son lancement à Saint-Nazaire, le paquebot Normandie inspire toujours

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Soulard .

Le Normandie a marqué l’histoire maritime, même si sa carrière fut brève. Avec ses 314 mètres de long, il  était dans les années 1930 le plus grand, le plus beau et le plus rapide paquebot au monde. Son exceptionnel destin a inspiré le jeune auteur Adrien Motel. Il vient de publier "Normandie, un rêve français".

"Ma grand-mère qui est née en 1921, me parlait souvent du Normandie. Ouvrière textile dans les Vosges, elle gardait de son adolescence, un souvenir très prononcé de ce paquebot qui apparaissait souvent aux actualités ou dans le journal. Toutes les célébrités de l’époque passaient à bord" , raconte Adrien Motel. 

À force d’entendre parler de ce fameux paquebot, le jeune étudiant en histoire commence ses recherches. L’écrivain est passionné par l’entre-deux guerres et les grandes réalisations françaises.

Pendant trois ans, il compile des archives papiers, des photos, des extraits cinématographiques. Petit à petit " Normandie, un rêve français " prend forme. C’est son premier ouvrage.

L'aventure du Normandie au jour le jour 

Cet ouvrage de 240 pages raconte au jour le jour, l’aventure du Normandie. À son bord, la vie est une fête. Le récit mêle le texte et les documents d’époque.

Tout commence avec la note d’intention de 1928, qui commande le paquebot aux Chantiers de l’Atlantique. L’histoire se poursuit avec le voyage inaugural, puis une rencontre avec Marlène Dietrich et Tino Rossi dans le grand salon. Le lecteur s’amuse avec les passagers lors de la grande croisière à Rio en 1938, puis l’immobilisation à New York.

139 traversées de l'Atlantique en 4 ans de carrière

Entre 29 mai 1935 et le 28 aout 1939, Normandie traverse 139 fois l’Atlantique. À trente nœuds de moyenne, il est le paquebot le plus rapide. Mais il est aussi le plus grand avec ses 314 mètres de long et ses 36,4 mètres de large. Il compte 12 ponts et peut embarquer 2 000 passagers.

Ce géant des mers a été construit aux Chantiers de Saint-Nazaire. Il est lancé en grande pompes par le Président Albert Lebrun, le 29 octobre 1932 devant près de 200 000 personnes. Sa mise en service se fait en 1935 au départ du Havre.

Normandie était un paquebot mais aussi une œuvre d’art

Adrien Motel

Auteur de "Normandie, un rêve français"

"Normandie était un paquebot mais aussi une œuvre d’art. Il était un véritable palais national avec une décoration réalisée par les plus grands architectes de l’époque", continue l’écrivain. Normandie était aussi un carrefour où se rencontraient les plus grands noms des arts et des lettres, les vedettes de cinéma et de musique En 1939, Pablo Picasso embarque par exemple avec son célèbre tableau Guernica.

Ravagé par les flammes, il coule à New York

Brutalement, la guerre achève la carrière du Normandie. Rebaptisé Lafayette par les américains, le paquebot est en cours de transformation en transport de troupes, lorsqu’un un incendie éclate dans le grand salon suite à une étincelle de chalumeau. Les remorqueurs new yorkais déversent tellement d’eau sur la coque que le paquebot finit par couler le 9 février 1942, dans l’Hudson. Une légende est née.

Sa fin est triste, malheureuse, catastrophique même. "C’est justement ce destin brisé qui fait entrer Normandie dans la légende", conclut Adrien Motel.

"Normandie, un rêve français", aux éditions Place des Victoires.

La sortie du livre s’est faite à Saint-Nazaire ce jeudi 3 novembre. Un clin d’œil à la ville ouvrière qui a vu naître le Normandie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité