Covid-19 : à Saint-Nazaire, les lycéens affrontent les forces de l'ordre devant la Cité scolaire, des lacrymos tirées

Publié le Mis à jour le

Ce mardi matin, ils sont environ 300 lycéens à affronter les forces de l'ordre devant le lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire.

Cela fait plusieurs jours que les lycéens se mobilisent devant la Cité scolaire à Saint-Nazaire, demandant le renforcement du protocole sanitaire. 

Jeudi puis vendredi dernier, deux précédentes matinées de mobilisation avaient déjà donné lieu à des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Vendredi, un jeune et deux policiers avaient été blessés, et plusieurs interpellations avaient eu lieu selon Ouest-France. Ce mardi matin, ils sont 300 à faire face à 80 policiers qui ont répliqué par des lacrymos à des premiers jets de projectile.
Les lycéens devaient, à la base, rejoindre le cortège des enseignants qui participent à la grève nationale. Une partie du groupe est restée devant la Cité scolaire.  Mobilisation également au Mans où une centaine s'est réunie ce mardi matin devant la préfecture. Là également les enseignants réclamaient plus de moyens humains pour pouvoir renforcer le protocole sanitaire.