DÉCOUVERTE. Embarquez avec les gardiens du plus grand parc éolien de France, métier à haut risque. Attention vertige !

durée de la vidéo : 00h00mn42s
Le parc maritime éolien de Saint-Nazaire est le 1ᵉʳ de France. ©Les Nouveaux Jours Productions

Saint-Nazaire, célèbre pour son patrimoine maritime, n'est pas seulement une destination touristique prisée pour ses plages immaculées et sa riche histoire. A 12 km de ses côtes, se dessine un paysage futuriste où la technologie et l'environnement se rencontrent harmonieusement : le parc éolien offshore.

Le magazine Envie dehors fait cette semaine une pause maritime à Saint-Nazaire et navigue au milieu du 1ᵉʳ parc éolien maritime de France.

L’occasion de s’approcher au plus près de ces 80 géantes des mers, hautes de 175 mètres, qui produisent 480 mégawatts, soit 20 % de la consommation de la Loire-Atlantique. Immersion au sein de ce site pionnier, symbole de la transition écologique.

Briefing avant le départ en mer

Chaque jour, alors que le soleil éclaire timidement la mer scintillante, les techniciens d’EDF se retrouvent dans leur base logistique de La Turballe. Avant de prendre le bateau qui les emmènera sur le parc à 12 km de là, tous assistent à la réunion préparatoire de la journée. 

Un briefing de sécurité qui nous plonge dans la réalité complexe de ce métier : les techniciens, exposés aux dangers inhérents à leur profession, doivent maintenir une vigilance constante.

Les équipes sont mélangées régulièrement pour éviter la baisse de vigilance. Elles travaillent en mer et en hauteur dans un milieu confiné avec un risque électrique, donc, il y a de multiples dangers !

Pierre-Emmanuel Guillot

Directeur Exploitation EDF Renouvelables

Travaillant en mer et en hauteur, dans un espace confiné et électrifié, ils affrontent des risques multiples et la moindre erreur peut avoir des conséquences dramatiques.

Après avoir rassemblé outils, pièces et équipements, c’est le départ en mer. Le ballet est minutieusement orchestré. Les techniciens se dirigent vers le port où leur bateau les attend, prêts à affronter les défis que leur réserve cette journée d'intervention.

durée de la vidéo : 00h01mn24s
Chaque jour est une véritable mission et nécessite un briefing général avant le départ. ©Les Nouveaux Jours Productions

Au cœur du parc éolien

Après une traversée de 40 minutes, on atteint enfin le cœur du parc éolien offshore. Les éoliennes majestueuses se dressent telles des sentinelles, défiant les éléments avec leurs imposantes structures de 175 mètres de haut et leurs pales colossales de 80 mètres de long.

Le bateau des techniciens dépose habilement son équipage sur chaque éolienne, tandis que d'autres membres sont déposés sur la plateforme électrique en mer.

Les règles de sécurité sont strictes dans cette zone industrielle. Les plaisanciers ont le droit d’y naviguer.

En revanche, les bateaux ne peuvent pas s’approcher à moins de 50 mètres des éoliennes et à moins de 200 mètres de la sous-station électrique :  c’est ici que convergent tous les courants électriques avant d'être injectés dans le réseau.

Les techniciens, quant à eux, doivent rester vigilants face aux caprices de la mer. Des vagues de plus de 2 mètres pourraient compromettre leur sécurité, les contraignant à demeurer en mer jusqu'à ce que les conditions s'améliorent.

Au-dessus de 2 mètres de houle, les techniciens n'accèdent pas aux éoliennes. Le bateau, lui, doit rester en mer toute la journée en cas de soucis pour un technicien

Pierre-Emmanuel Guillot

Directeur Explotation EDF Renouvelables

C’est l’état qui a choisi l’emplacement de ces éoliennes. L’un des principaux critères de choix de la zone est un éloignement minimal de 12 km des côtes afin de minimiser la visibilité des éoliennes depuis le littoral. EDF a répondu à l’appel d’offre et réfléchi à la position des piliers par rapport aux zones de pêche.

durée de la vidéo : 00h01mn48s
Le travail des techniciens sur zone demande précision et absence de vertige ©Les Nouveaux Jours Productions

La surveillance depuis La Turballe

C’est depuis le centre de contrôle de La Turballe que le parc éolien est piloté. Sur un mur d'écrans, les images des 300 caméras de surveillance garantissent une vue panoramique du parc. Un coordinateur maritime scrute en permanence la position des bateaux, tous équipés de balises pour les géolocaliser, et agit en cas d'urgence.

Le temps est scruté de près, une station météo surveille en continu les conditions environnementales.

La production d'électricité est supervisée en temps réel, permettant d'assurer un approvisionnement constant pour plus de 700 000 habitants. Cette salle de contrôle est le cerveau de l'opération, elle orchestre chaque mouvement de ce ballet énergétique en mer.

durée de la vidéo : 00h01mn16s
Tout est sous contrôle depuis le centre la Turballe. Les 80 géantes des mers sont surveillées 24 heures sur 24. ©Les Nouveaux Jours Productions

Le centre supervise la production des éoliennes en temps réel. Elles sont équipées de capteurs qui permettent de vérifier le bon fonctionnement des machines. En cas de problème, une alarme se déclenche.

Emmanuel Lacroix

Coordinateur maritime du parc éolien en mer de Saint-Nazaire

Les éoliennes ont été installées en mer puis, progressivement, mises en service au printemps 2022. Les travaux de construction ont duré plus de trois ans, et mobilisé plus de 1 200 emplois directs en Pays de la Loire.

Naviguer au cœur du parc éolien offshore de Saint-Nazaire, c'est plonger dans un monde où technologie et nature se rejoignent pour façonner l'avenir énergétique. D'ailleurs, on travaille déjà sur la construction dans la cité portuaire à de futures éoliennes flottantes de plus de 350 mètres de haut, destinées à être installées plus au large encore. 

► Informations sur la visite du parc, c'est ici 

 Voir Envie Dehors  dimanche 16 juin à 12 h 55 sur France 3 Pays de la Loire

► À voir sur france.tv dans notre collection Envie Dehors !

► Retrouvez l'ensemble de nos programmes sur france.tv

Magazine Envie Dehors

Production : Les Nouveaux Jours Productions

Présentation : Julie Hattu

Réalisation : Gildas Corgnet

Rédaction en chef : Alexandra Lahuppe

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité