• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Dimanche en politique : comment vivre après une catastrophe ?

© Claude Bouchet / France 3
© Claude Bouchet / France 3

L'effondrement de la passerelle du Queen Mary II en 2003, et la tempête Xynthia en 2010 : deux tragédies qui ont détruit des familles et qui restent présentes dans la mémoire collective. Quelles traces laissent ces traumatismes ? C'est le thème de Dimanche en Politique ce 18 novembre à 11h30.

Par Claude Bouchet

Il y a 15 ans, la passerelle d’accès au Queen Mary II, alors en construction dans les chantiers navals de Saint-Nazaire,  s’effondrait. Un choc terrible pour toute la population et surtout un bilan dramatique : 16 morts et 29 blessés.

En 2010, autre catastrophe dans notre région : Xynthia : 29 personnes périssaient à la Faute/Mer. Deux catastrophes, deux tragédies qui ont détruit des familles… Et qui restent dans nos mémoires ?

Des années après, comment vit-on avec ces drames, comment reprend-on le cours de sa vie ? Quelles traces laissent ces traumatismes ?

C'est le thème de Dimanche en Politique ce 18 novembre 2018 . À travers des reportages sur ces catastrophes, Virginie Charbonneau et avec nos invités reviennent sur l’après-drame :
  • Ronan Orio est psychiatre. Il a été l’un des 1ers à accueillir les rescapés et les proches des victimes de l’effondrement de la passerelle du Queen Mary II. Il a depuis suivi de très nombreuses victimes d’attentats, de catastrophes, d’accidents…
  • François Anil – Victime de la tempête Xynthia à la Faute/mer. Il a survécu à cette catastrophe et se bat aujourd’hui pour faire connaître les droits des victimes au sein de la Fenvac (Fédération Nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents Collectifs).

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus