• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Gilets Jaunes de Saint-Nazaire : l'action continue avec une opération filtrage aux portes des chantiers navals

Les Gilets Jaunes de Saint-Nazaire filtrent le rond point de la porte 4 des chantiers navals, les voitures et véhicules de service ou d'urgence passent, les camions doivent patienter quelques minutes avant de repartir / © C.François France 3 Pays de la Loire
Les Gilets Jaunes de Saint-Nazaire filtrent le rond point de la porte 4 des chantiers navals, les voitures et véhicules de service ou d'urgence passent, les camions doivent patienter quelques minutes avant de repartir / © C.François France 3 Pays de la Loire

Aux portes des Chantiers de l'Atlantique, trafic ralenti depuis 7h45, en raison d'une action de filtrage par les Gilets Jaunes de Saint-Nazaire.
Camions stoppés quelques minutes, voitures et véhicules de service circulent pour laisser libre l'accès au travail. L'action continue.

Par Christophe François

Tout d'abord, ce fut la porte 1 des Chantiers de l'Atlantique. Les Gilets Jaunes de Saint-Nazaire filtrent les camions et orientent les automobilistes vers le quartier de Méan-Penhoet pour qu'ils puissent circuler sans problème.

Certains entendent l'information, d'autres non et se trouvent dans la file de camions. L'idée est de laisser passer toute personne se rendant à son travail, en voiture, vélo, scooter ou bus, mais de ralentir l'économie en filtrant les camions à des ronds points stratégiques.

Puis ce fut la porte 4. Un autre rond point névralgique où transitent nombre de camions desservant les chantiers navals mais aussi les sous-traitants. 

Les Gilets Jaunes disent NON


Ils sont une dizaine de Gilets jaunes sur ce rond point de la porte 4. Hommes, femmes, actifs, retraités, salariés en galère... Un verre de café à la main pour se réchauffer, ils expliquent à ceux qui baissent leur vitre qu'ils disent Non aux propositions du Président de la République, formulées lundi soir.
 
Laurent, le retraité, Mickaël l'ajusteur, ont décidé ensemble de participer à l'action de filtrage des camions des Gilets Jaunes, déçus par les propositions du Président de la République / © C.François France 3 Pays de la Loire
Laurent, le retraité, Mickaël l'ajusteur, ont décidé ensemble de participer à l'action de filtrage des camions des Gilets Jaunes, déçus par les propositions du Président de la République / © C.François France 3 Pays de la Loire



"Elle est où, la solidarité ?"



Il y a Laurent, le retraité. Non satisfait des annonces présidentielles, sa colère n'a pas baissé. La CSG supprimée pour les retraites inférieures à 2000 euros, ne veut pas dire augmentation des retraites, nous dit-il.

Sa femme est nounou et garde 5 enfants. Mais elle sait que ses 5 employeurs n'ont pas les moyens de lui accorder une prime de fin d'année ou une augmentation. Ca, c'est pour les grosses entreprises.

"Je veux pouvoir vivre jusqu'à la fin du mois, je veux pouvoir aider mes enfants comme mes parents m'ont aidé" confie Laurent tout en battant le pavé.

Il y a aussi Mickaël, ajusteur dans l'aéronautique, en arrêt de travail depuis 1 an pour des problèmes de dos. Pour un rendez-vous hospitalier, il lui faut attendre 9 mois. Depuis 3 ans, sa femme est atteinte de la Maladie de Krone.

Elle travaille 15 h par semaine mais ne touche plus l'Allocation Handicapés. Ensemble, ils ont un enfant à charge et à peine 2 000 euros pour vivre.

"Je vis sur mon découvert. Chaque mois, j'ai 800 euros dehors. Je suis là pour défendre le pouvoir d'achat"

 

Gilets Jaunes et Uniformes Bleus 



Si le filtrage des camions se passe globalement bien, une Gilet jaune nous signale une montée en tension sur certains ronds points.
Les gendarmes auraient dressé plusieurs procès verbaux à des véhicules stationnés sur des ronds points occupés par les Gilets jaunes, dont le sien.

3 points en moins et 135 euros d'amende. Une fois à 7h30, une autre fois à 10h16. Les six points retirés mettent son permis en grande fragilité. Elle est pourtant la première à souligner le bon voisinage avec les forces de Police ou Gendarmerie depuis le début du mouvement, sur le secteur de Saint-Nazaire.

Même s'ils me sucrent le permis, je reviendrai en scooter

Mais les Gilets jaunes ont eu, d'après elle, la visite de responsables de Gendarmerie, leur disant que des propositions avaient été faites et qu'il était temps d'arrêter le mouvement.
La fatigue touche tout le monde et fait monter la tension, même si personne sur place ne veut que les choses dégénèrent.

 

Déterminés



Les Gilets jaunes rencontrés se disent déterminés à poursuivre leur mouvement dans l'action. Chaque jour, une action est proposée par la base puis adoptée et une équipe se met en place pour la conduire. Demain, ce sera une autre action.
 
Gilet Jaune jusqu'au bout des ongles, cette Nazairienne est venue soutenir l'équipe qui filtre les camions au rond point des chantiers navals / © C.François France 3 Pays de la Loire
Gilet Jaune jusqu'au bout des ongles, cette Nazairienne est venue soutenir l'équipe qui filtre les camions au rond point des chantiers navals / © C.François France 3 Pays de la Loire

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus