L'Orient Express Silenseas, le plus grand voilier du monde, sera construit à Saint-Nazaire

Les Chantiers de l'Atlantique capitalisent sur leur savoir-faire. Orient Express, filiale du groupe Accor, leur a passé commande pour construire le plus grand voilier au monde. "Orient Express Silenseas" devrait prendre la mer en 2026.

"Trésor des mers de 220 mètres de long, il célèbrera tout l’Art du Voyage selon Orient Express à travers ses 54 Suites à la superficie moyenne de 70 m², dont sa Suite Présidentielle monumentale de 1 415 m²". 

En quelques mots, Orient Express introduit son nouveau projet "Orient Express Silenseas", le plus grand voilier au monde, un bateau de croisière luxueux pouvant transporter jusqu'à 120 croisiéristes fortunés.

Filiale du groupe Accor, Orient Express a signé une lettre d'intention portant sur l'achat de deux navires aux chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire. Le premier voilier devrait être livré en mars 2026 et le second un an plus tard.

"On a entièrement retravaillé" et adapté à "l'ultraluxe" le concept de Silenseas, un gros voilier de croisière conçu par les Chantiers de l'Atlantique, explique Guillaume de Saint Lager, vice-président d'Orient Express. "Dans l'univers de la croisière, ça sera le bateau le plus vert", assure-t-il.

La propulsion du futur trois mâts sera assurée par des moteurs à GNL (gaz naturel liquéfié) et 4 500 m² de voiles innovantes, "les plus grandes du monde", décrit Guillaume de Saint Lager, vice-président d'Orient Express.

"Ce concept né dans nos bureaux d’études en 2018 est la quintessence de nos savoir-faire dans les domaines de l’architecture navale, de l’armement de coques sophistiquées, ainsi que de l’agencement de locaux luxueux", assure pour sa part Laurent Castaing, Directeur Général des Chantiers de l’Atlantique.

Fixées sur des mats de 100 mètres de haut, les trois voiles rigides d’une surface de 1 500 m² chacune, pourront assurer dans des conditions météorologiques adaptées jusqu’à 100% de la propulsion. "Silenseas sera ainsi le navire référence en terme environnemental", précise Laurent Castaing.

"Ce paquebot représente environ 3 millions d’heures de travail, qui vont s’étaler sur les trois prochaines années", confirme le directeur général des Chantiers de l’Atlantique. Sa construction débutera fin 2024 pour une livraison en mars 2026.

Un style art-déco méditerranéen

Destiné à une clientèle fortunée, l’agencement intérieur et les décors seront conçus par l’architecte Maxime d’Angeac. Le cabinet d'architecture naval nantais Stirling Design International en dessinera les lignes extérieures.

"Inspiré par l’âge d’or de la French Riviera, Orient Express Silenseas rappellera l’époque où écrivains, artistes, peintres, souverains et stars de cinéma découvrent entre Monte-Carlo, Saint-Tropez, le Cap d’Antibes, Cannes et sa croisette, un raffinement teinté d’insouciance et de joie de vivre, appelant à l’évasion", décrit d'ores et déjà le site Orient Express.

Si Guillaume de Saint Lager ne précise pas les destinations futures de ces voiliers, leur taille leur permettra assurément de faire escale dans des ports et des villes prestigieuses, aujourd'hui inaccessibles aux traditionnels paquebots de croisière.

Héritière de la mythique Compagnie internationale des wagons-lits, l'entreprise veut faire à nouveau circuler le train Orient Express sur les rails européens début 2025. Elle veut en "réinventer le mythe" avec des voitures d'époque retravaillées par Maxime d’Angeac. "Orient Express La Dolce Vita", un autre train touristique de luxe devrait être lancé au printemps 2024.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité