Vendée : un train de luxe et un "Grand Tour" de France, le nouveau projet du Puy du Fou

Six jours et cinq nuits de voyage dans des wagons de luxe, 4 000 kms et des étapes dans les hauts lieux de l’histoire française. Le Puy du Fou annonce le lancement d’un train spectacle pour l’été 2023.

Des Hospices de Beaune aux grands crus de Saint-Estèphe, en passant par Aix-en-Provence et Annecy, le "Grand Tour" imaginé par Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou renoue avec la tradition des longs voyages en Europe, réservés à l’aristocratie au XVIIIe siècle. 

"Le grand tour est né de l’idée de raconter des histoires, inspirées de la grande histoire, sous d’autres formes avec de nouveaux langages d’expression et dans d’autres territoires artistiques", explique Nicolas de Villiers.

Le plus grand, le plus extravagant, le plus long spectacle jamais créé dans le monde

Nicolas de Villiers

Trente voyageurs pourront embarquer pour cette croisière ferroviaire de luxe à bord d’un train de style Belle Epoque, composé de cinq voitures destinées aux passagers (15 cabines), deux voitures-restaurants, une voiture-bar et trois voitures pour le personnel (15 membres d'équipage). La plus petite cabine est accessible au prix de 4 900 euros par personne.

Le train, qui utilisera des lignes "régulières mais pas à grand trafic", effectuera 4 000 kilomètres, jalonnés de onze escales dans des lieux emblématiques de l’histoire et la culture françaises.

Chaque étape sera agrémentée d’attractions et rencontres divers, peindre à la manière de Cézanne à Aix-en-Provence, déguster des huitres sur le bassin d’Arcachon…. Avant de rejoindre le site du Puy de fou et assister au spectacle nocturne, la Cinéscénie ou les Noces de Feu.

Une compagnie ferroviaire 100% privée

L'ouverture à la concurrence des lignes nationales françaises depuis le 1er janvier 2021 a permis au parc vendéen de créer sa propre compagnie ferroviaire, la Compagnie de France.

Elle a travaillé en collaboration avec SNCF Réseau pour déterminer le trajet et les étapes du voyage. Les voyageurs devront cependant rejoindre le Puy du Fou en bus depuis la gare de Cholet.

Cette nouvelle activité du second parc d'attraction français viendra probablement conforter le souhait de réouverture de la ligne Cholet-Les Herbiers, un projet porté par la Région des Pays de la Loire, le Conseil départemental de la Vendée, l’Agglomération du Choletais et les Communautés de communes du Pays des Herbiers et du Pays de Mortagne.

A l'issu d'une première phase d'études sur le potentiel de fréquentation de cette ligne, une deuxième phase d’études techniques est menée depuis mars 2021. Les résultats sont attendus pour le 1er trimestre 2022.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
puy du fou patrimoine culture loisirs sorties et loisirs