Policière suicidée à Saint-Nazaire, son ex-conjoint témoigne : “elle a subi des humiliations régulières au commissariat”

Sur la plage de Monsieur Hulot, près de 200 personnes ont participé à l'hommage de la policière qui s'est suicidée au commissariat de Saint-Nazaire. / © Fabienne Even
Sur la plage de Monsieur Hulot, près de 200 personnes ont participé à l'hommage de la policière qui s'est suicidée au commissariat de Saint-Nazaire. / © Fabienne Even

Après l'hommage rendu ce samedi sur la plage de monsieur Hulot, l'ex-conjoint de la policière qui s'est donnée la mort au commissariat de Saint-Nazaire, témoigne. Il veut aujourd'hui comprendre ce geste irréparable.

Par Céline Dupeyrat

Ses mots, il les exprime par courrier. Richard Bainvel, l'ex-conjoint de Marielle Macquet, cette policière de Saint-Nazaire qui s'est suicidée au commissariat de Saint-Nazaire avec son arme de service, a choisi de briser le silence. Il veut se battre pour que la vérité soit faite autour de la mort de celle qui a longtemps partagé sa vie et qui était la mère de ses deux enfants.
.

"Des humilations à répétition"

Pour Richard Bainvel "Marielle a subi des humiliations à répétition depuis des mois au sein du commissariat de Saint-Nazaire".

Pour nos enfants, Allan et Killian, je souhaite faire toute la lumière sur les raisons qui ont poussé Marielle à commettre ce geste irréparable - Richard Bainvel, ex-conjoint de Marielle Macquet

Appel à témoins

Richard Bainvel a décidé de lancer un "appel à témoins, déstiné à toutes les personnes, policiers inclus, souhaitant nous aider à mener cette action".

L'ex-conjoint cherche des personnes "peinées par la siuation professionnele de Marielle" ou "qui auraient assisté à des évenements professionnels humiliants" pour la policière. Il interpelle aussi ceux avec qui "elle aurait eu une discussion ou à qui elle se serait confiée".

Richard Bainvel invite toutes celles et ceux qui le souhaite "à partager leur témoignage par écrit". Des pièces qui pourraient lui servir s'il décidait de "donner suite ".
"Nous sommes en train de constituer un dossier pour porter plainte . Nous prenons le temps et le recul nécéssaire pour bien faire les choses", conclut l'ex-conjoint de Marielle Macquet.

Sur le même sujet

Les + Lus