• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Saint-Nazaire, élections européennes : le rouge et le rose s'effacent au profit du bleu et du vert, LREM mène le bal

© C.François France Televisions
© C.François France Televisions

Avec la participation d'un électeur sur deux, les habitants de Saint-Nazaire ont manifesté leur souhait de recomposition du paysage politique, à l'image du scrutin national. Si LREM est en tête, les écologistes de EELV font un score remarqué de 17,5%, et le RN s'installe dans la durée.

Par Christophe François

Non, tout le monde n'a pas gagné. Le sempiternel refrain entendu maintes fois pour commenter le scrutin n'est plus de mise.
Les perdants de ces élections européennes sont les mêmes que partout ailleurs, sauf que l'histoire du territoire nazairien met en relief certaines contre performances.

Sur le territoire de Saint-Nazaire, les partis de gauche n'ont pas réussi à parler d'une seule voix ni à séduire l'électorat ouvrier. 
Plusieurs de ces formations n'atteignent pas les 5% et n'auront aucun député à siéger. Exit le PCF et Lutte Ouvrière.
La France Insoumise n'atteint pas les 7,5% et le parti Place Publique - Parti Socialiste se hisse au dessus de son score national à 10%.

 
Beaucoup de listes candidates, mais seules six d'entre elles ont franchi le seuil des 5% / © C.François France Televisions
Beaucoup de listes candidates, mais seules six d'entre elles ont franchi le seuil des 5% / © C.François France Televisions

 

A qui profite le vide?


Cette incapacité à séduire l'électorat historiquement à gauche à Saint-Nazaire profite d'abord à LREM, le parti d'Emmanuel Macron, qui arrive en tête sur la ville portuaire avec près de 24%, et même 30% à Saint André des Eaux.

Sur les communes de la Baule, Pornichet, Le Pouliguen, le parti présidentiel flirte avec les 30% et rafle la mise au nez des Républicains.

Dans un communiqué paru ce 28 mai, la députée LREM de Saint-Nazaaire, Audrey Dufeu-Schubert estime ''les résultats pour LaREM à la hauteur des enjeux (...) la mobilisation de l’électorat LaREM a permis d’éviter une hausse significative du score du RN (qui baisse par rapport à 2014) ”.

 
La liste LREM arrive en tête à Saint-Nazaire, Saint-Lyphard ainsi que les communes de la baie de la Baule / © C.François France Televisions
La liste LREM arrive en tête à Saint-Nazaire, Saint-Lyphard ainsi que les communes de la baie de la Baule / © C.François France Televisions

 

Mais il y a un ''Mais'' 


Mais désormais le Rassemblement National de Marine Le Pen n'est jamais loin. Il arrive même en tête, avec des chiffres supérieurs à la moyenne nationale, dans des villes ouvrières comme Trignac, Montoir, Donges ou rurales et briéronnes telles que Besné, Saint Malo de Guersac, Saint-Joachim ou la Chapelle des Marais (22% à 29%).

La pénétration du parti d'extrême droite se vérifie également dans certains quartiers ouvriers de Saint-Nazaire, tels que Penhoët ou Herbins. Idem pour l'ouest de la presqu'ile avec même une première place à Saint Molf et Saint Lyphard.

Le RN prétend désormais à la seconde place des forces politiques de la presqu'ile guérandaise, mais un parti réellement européen vient lui discuter la place, celui de Yannik Jadot : Europe Ecologie Les Verts. Celui-ci totalise autant de voix que La France Insoumise et Place Publique - Parti Socialiste réunis.

 
Avec plus de 17% des voix, EELV et Yannick Jadot arrivent en 2ème position à Saint-Nazaire / © C.François France Televisions
Avec plus de 17% des voix, EELV et Yannick Jadot arrivent en 2ème position à Saint-Nazaire / © C.François France Televisions

 

"Un score sans précédent"



C'est ainsi qu' EELV Saint-Nazaire titre son communiqué au lendemain des élections européennes du 26 mai.

Avec près de 17,5%, le vote écologiste se hisse à la seconde place des forces politiques sur Saint-Nazaire, mieux que la troisième place obtenue au niveau national.

''C’est une vague verte européenne dont nous sommes les acteurs et les actrices. L’écologie politique est le terreau des victoires à venir. Ce score est également un message d’espoir.'' déclare Sarah Trichet-Allaire, élue EELV à la ville de Saint-Nazaire.

Et Pascale Hameau, adjointe à la transition écologique, de rajouter : « À Saint-Nazaire nous avons toujours été les défenseurs de choix écologiques. Je veux pouvoir dire un jour à tous les jeunes que nous avons fait le maximum, que nous avons tout mis en œuvre pour eux et pour leur avenir»

 
Yves Métaireau ne se représentant pas, la campagne pour la mairie de La Baule est lancée / © C.François France Televisions
Yves Métaireau ne se représentant pas, la campagne pour la mairie de La Baule est lancée / © C.François France Televisions

 

Municipales en vue



Ce score des uns et des autres détermine bien sûr en quelles proportions les nouveaux députés iront défendre leurs idées et leurs engagements au Parlement Européen, mais il représente aussi un cliché en instantané des tendances électorales pour les scrutins à venir.

Et parmi ces rendez-vous électoraux, le premier d'entre eux : les élections municipales de 2020. Le scrutin du 26 mai a, quelque part, servi à lancer les Municipales, sur la base de ces informations sorties des urnes.

Le maire de Saint-Nazaire, dont le Parti Socialiste réunit moitié moins de voix que le Rassemblement National, va devoir composer avec EELV et sa position de second parti sur la ville, et LREM, désormais premier choix politique des électeurs.

Pour le Rassemblement National, ''Il est vital que la droite classique réalise que seule l’union sera efficace, face au bloc formé par des gauches en train de se recomposer et REM''.

Certaines formations politiques ont entamé la constitution de leurs listes pour ces élections municipales à venir. Des rapprochements ont déjà eu lieu, autour du maire de Saint-Nazaire, notamment.

Mais le paysage politique est en pleine recomposition, bien malin qui pourra prévoir la nouvelle cartographie électorale de 2020. En attendant la vérité des urnes, les troupes se préparent à faire campagne.



 

 
 

 
  

 

 

 

 



 
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus