Chute mortelle d'une jeune fille du pont de Saint-Nazaire : le père de la victime mis en examen pour assassinat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Quentin .

L'horreur absolue. La piste envisagée par les enquêteurs dès les premières heures du drame semble se confirmer. La jeune victime qui est tombée du pont de Saint-Nazaire aurait été poussée par son propre père.

Ce mardi 28 juin, vers 16h, les secours sont intervenus pour une victime tombée du pont de Saint-Nazaire. Repêchée dans la Loire par les pompiers, la victime âgée de 18 ans n'a pas survécu à ses blessures.

Le père de la jeune femme se trouvait sur le pont à ce moment-là et il a été rapidement interpellé et mis en garde-à-vue. Selon sa version, il a voulu empêcher sa fille de sauter mais cette version a été rapidement mise à mal par plusieurs témoignages

10 témoins

Au moment même des faits, des témoins ont assisté à la scène sur la partie le plus haute du pont, sans pouvoir intervenir à temps.

Selon le parquet de Saint-Nazaire ce sont dix témoins dont les versions s'accordent pour dire que c'est cet homme qui a jeté la jeune femme dans le vide. Le père aurait donc tué sa propre fille. 

Toujours selon le parquet de Saint-Nazaire, l'homme de 44 ans, "a nié tout au long de sa garde à vue le caractère intentionnel de son geste, précisant avoir au contraire tenté vainement d'empêcher se fille de se suicider."

La thèse du geste délibéré est cependant confirmée par un autre témoignage qui indique que, plus tôt dans cette journée du mardi, le père avait parlé de son intention de tuer sa fille.

Présenté au juge d'instruction

Au vu de ces différents témoignages, le parquet a requis la mise en examen du père pour assassinat, ainsi que sa mise en détention provisoire.

L'homme a été présenté ce jeudi après-midi à un juge d'instruction du pôle criminel de Nantes. 

Les investigations se poursuivent pour connaître les raisons de cet assassinat s'il venait à être confirmé.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité