Saint-Nazaire : une surmortalité qui inquiète

La surmortalité des hommes est de 38 % supérieure à la moyenne nationale sur l'agglomération de Saint-Nazaire. / © France Télévisions C.François
La surmortalité des hommes est de 38 % supérieure à la moyenne nationale sur l'agglomération de Saint-Nazaire. / © France Télévisions C.François

Des cas de cancers en augmentation et un taux de mortalité prématurée supérieur de 28 % à la moyenne nationale. C'est ce que révèle une étude épidémiologique menée par l'Agence Régionale de la Santé réalisée sur l'agglomération de Saint-Nazaire. Les habitants veulent savoir pourquoi.

Par Olivier Quentin avec Myriam N'Guenor

A Saint-Nazaire et dans les environs, la population attend des pouvoirs publics plus d'informations sur la qualité de l'environnement.

L'ARS, Agence Régionale de la Santé, vient de communiquer une étude inquiétante. Elle révèle que sur l'agglomération estuarienne, la mortalité prématurée est de 28 % supérieure à la moyenne française. On cite même le chiffre de 38% chez les hommes. Ce n'est pas rien.

Ce rapport a été rendu public ce lundi lors d'une réunion qui rassemblait sous-préfecture, ARS, professionnels de santé, associations et représentants des grandes industries locales. 
 

Dépendances à l'alcool et au tabac


Le Sous-Préfet Michel Bergue dit vouloir prendre les mesures nécessaires notamment pour les causes liées aux comportements à risque comme l'alcool ou le tabac.

Les cancers provoqués par une surconsommation d'alcool sont ici plus nombreux qu'ailleurs en Loire-Atlantique. On s'attend donc à de nouvelles campagnes d'information sur ces questions notamment vers les plus jeunes.
 
Mais il y a aussi l'activité industrielle. De nouvelles études épidémiologiques sont annoncées. On évoque des campagnes de dépistage et une meilleure surveillance des rejets industriels. 
 

Plus d'asthme chez les enfants


Il faudra être patient avant d'avoir le résultats de recherches. En attendant, si les cas de diabète sont en baisse, les cas de cancers sont en augmentation et on constate aussi plus d'asthme chez les enfants.

Voir notre vidéo
 



 

Sur le même sujet

Les + Lus