Loire Atlantique : en situation de handicap, il crée son entreprise et témoigne

Après un accident, David Géraud crée son entreprise malgré son handicap / © C. François - France Télévisions
Après un accident, David Géraud crée son entreprise malgré son handicap / © C. François - France Télévisions

Cette semaine est lancée la 23ème semaine de l'emploi des personnes handicapées. Même si un handicap ne se voit pas forcément, il reste bien souvent un frein pour un développement professionnel. David a voulu témoigner.

Par M. N'Guenor, D. Raveleau

Un dos fragilisé par un accident de voiture et plusieurs opérations lourdes, David Géraud a été reconnu travailleur handicapé en 2017. Il était alors chef d'atelier dans l'agroalimentaire. Mais devant la difficulté de l’entreprise à lui trouver un emploi plus adapté, l’idée de créer son entreprise lui est venue : il a décidé de faire une rupture conventionnelle et de s’orienter vers un métier qui l’intéressait, être pilote de drone.

"Lorsque l’on se sent capable de vouloir changer sa vie professionnelle, il ne faut surtout pas hésiter et foncer !" dit l’entrepreneur. Il s’est alors reconverti, a passé son brevet de pilote de drone et a ensuite décidé de créer sa propre entreprise.

Désormais, l'outil de travail de David Géraud tient dans le coffre de sa voiture, un coffre adapté car son matériel est fixé sur un plateau coulissant. Il peut ainsi faire évoluer le plateau pour sortir le matériel sans se pencher et sans forcer avec son dos.

Son projet professionnel a été encadré et en partie financé par l'Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (Agefiph). Car créer son entreprise est l'une des solutions de retour à l'emploi notamment pour les travailleurs handicapés. Cela permet de se reconvertir et surtout de pouvoir gérer son rythme de travail.
 
entrepreneur et handicap


L'Agefiph et le BGE (un réseau d'accompagnement à la création d'entreprise) permettent la mise en place d'un dispositif afin d'accompagner les porteurs de projet, d'apporter une aide financière à la création et de bénéficier d'un micro-assurance.

En 2018, 179 personnes ont bénéficié du dispositif en Pays de La Loire :
  • 42 % étaient des femmes
  • 31 % avaient 50 ans et +
  • 56 % avaient le BAC et +
Le dispositif est peu connu. L'Agefiph espère que cette Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées apporte un éclairage particulier aux projets déjà en place. Plus de 77% des entrepreneurs qui ont bénéficié des aides ont toujours leur entreprise 3 ans après.
 
semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées 2019 / © LADAPT
semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées 2019 / © LADAPT

 

Sur le même sujet

Les + Lus