Triathlon Audencia La Baule 2015 : de grands noms du triathlon attendus sur le remblai

La Poursuite Elite Internationale est la course réservée aux meilleurs triathlètes des clubs de D1 ou D2. Elle repose sur un concept original à suspense où les hommes et les femmes de haut niveau s'affrontent sur une même course poursuite au format sprint (750m de natation, 20km vélo et 5 km course à pied). / © Frédéric Sénard / Audencia
La Poursuite Elite Internationale est la course réservée aux meilleurs triathlètes des clubs de D1 ou D2. Elle repose sur un concept original à suspense où les hommes et les femmes de haut niveau s'affrontent sur une même course poursuite au format sprint (750m de natation, 20km vélo et 5 km course à pied). / © Frédéric Sénard / Audencia

La Poursuite Elite Internationale est la course réservée aux meilleurs triathlètes français et mondiaux. Elle repose sur un concept original à suspense où les hommes et les femmes de haut niveau s'affrontent sur une même course poursuite au format sprint.

Par Claude Bouchet

Pour pouvoir rivaliser avec les hommes, les femmes bénéficient d’un départ décalé. L'an passé, les filles ont battu les garçons. La Néerlandaise Rachel Klamer (14ème mondial – championne d’Europe Elite en 2013) et la Sartrouvilloise Emmie Charayron ont, en effet, réussi à conserver une partie des 8' d'avance qu'elles avaient au départ de l'épreuve. sur cette édition 2014, malgré toute sa hargne, Vincent Luis n'a pu combler totalement le retard. Il lui a même fallu se faire violence pour résister au retour du Vitrollais Etienne Diemunch. Les féminines s'étaient élancées avec 8 minutes d'avance. A l'arrivée, il ne reste plus que 41" d'écart, mais ça n'a pas été suffisant pour que les garçons s'emparent des deux premières places du podium.

7 minutes et 30 seconde d'avance

L’avance calculée cette année sera de 7 minutes 30. Le plateau sera relevé avec du côté des femmes les Françaises Emmie Charayron (Championne d'Europe en relais mixte et 8ème au championnat d'Europe cet été à Genêve). Elle décrit l'étape de La Baule comme une "course de mise en rythme" avant sa participation le week-end prochain à la coupe du monde d'Alanya en Turquie. Elle se dit ravie de l'organisation et de l'ambiance dont elle a pu profiter pendant la poursuite la saison passée. "On a fait une course solide à cinq filles. Charlotte Morel a fait une partie vélo monstrueuse ce qui m'a permis d'avoir assez de jambes sur la course à pied. Je n'ai pas vu la course des garçons, je n'ai pas osé me retourner pour les regarder, je suis restée concentrée sur ma course".

Les femmes ont bouclé les 750 mètres de natation, les 20 kilomètres de vélo et les 5 kilomètres de course à pied en un peu plus de 58 minutes.

Justine Guérard (récemment sacrée championne de France universitaire) sera égalemnt présente. Du côté des hommes Aurélien Raphaël, (21ème au classement mondial et 9ème de la WTS de Stockholm le mois dernier), Aurélien Lescure, Aurélien Lebrun, ou encore le Russe Ivan Vasiliev (championnat d'Europe 2013, 67ème au rang mondial)

>> retrouvez les directs des courses, les vidéos, diaporamas et résultats ici


A lire aussi

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus