Vertou : après l’incendie mortel, la mairie reloge cinq familles de Roms

Samedi 3 août, un enfant est décédé dans un incendie de six caravanes à Vertou. La mairie a pris en charge et relogé les 17 personnes qui habitaient dans ce campement.

© Luc Prisset / France Télévisions
Après le dramatique incendie qui a tué un enfant samedi 3 août à Vertou, la mairie a pris en charge les 17 personnes qui se sont retrouvées sans logement, ni vivres. 

Cinq familles de la communauté rom sont concernées par ce triste événement. La ville a travaillé avec des associations pour trouver des solutions rapides pour ces personnes, notamment pour leur hébergement. Les familles ont été relogées à Clisson, Loroux-Bottereau, Savenay et à Nantes.

La municipalité prévoit de répondre au cas par cas à leur situation d’ici la fin de la semaine pour trouver des solutions plus durables.

En outre, comme il sera impossible pour la famille qui a perdu l’enfant de rapatrier le corps en Roumanie, la ville de Vertou a décidé de prendre en charge les frais liés à la sépulture. Une concession funéraire est mise à leur disposition gratuitement pendant 5 ans. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers