Ma région vue du ciel – Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Le Perche sarthois

Prenez de la hauteur… et découvrez votre région comme vous ne l’avez jamais vue ! Ce week-end, direction Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée et le Perche sarthois, pour le temps de quelques images de drone, avoir la tête dans les nuages.

© Images GC drone vision et France Télévisions
Les Pays de la Loire, ce sont les embruns de l'océan et la force de la terre.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée

Port de pêche réputé pour ses sardines, Saint-Gilles-Croix-de-Vie compte près de 8000 habitants.

La cité maritime constitue aujourd’hui l’un des pôles majeurs du littoral vendéen. Malgré son succès, elle a su conserver, son âme, l’âme d’une ville accueillante et chaleureuse, où règne toute l’année une vraie douceur de vivre. 

Les chantiers navals et les conserveries ont initié au début du XXème siècle la dynamique industrielle de la ville, marquée aujourd’hui par la prospérité de ses entreprises phares.
  Images GC drone vision pour France 3 Pays de la Loire


Un peu d'histoire...

Le site de Saint Gilles fut d’abord occupé par les Romains lors de la conquête de la Gaulle par Jules César. Mais on ne retrouve les traces de l’existence de Saint Gilles qu’au XIIIe siècle. Au cours des siècles qui vont suivre, la population installée à l’embouchure de la Vie va connaître un essor important, notamment grâce à une activité commerciale (sel et blé) et portuaire florissante. La fin du XVIe et le début du XVIIe voient naître Croix de Vie qui deviendra paroisse en 1690.

Les troubles vendéens de 1793 touchèrent peu la région. En revanche, la seconde révolte de 1815 provoqua des affrontements entre les Giras (républicains) et les Croix de Viots (fidèles à la couronne). Louis de la Rochejacquelin, frère d’Henri, débarqué à Croix de Vie, mourra durant la bataille des Mattes. À cette séparation idéologique entre les deux localités vient s’ajouter une séparation naturelle que constitue la rivière "La Vie".

Bien que reliées par un "gué" et des barques qui permettaient de rares échanges entre les deux communes, il fallut attendre 1836 qu’un pont soit créé. En 1838 s’opèrent les premières transactions entre les deux communes, mais ce n’est qu’en 1967 que les deux rives de la Vie fusionnent pour devenir Saint-Gilles-Croix-de-Vie.
 
© GC drone vision


Le Perche sarthois

Situé à l'extrême Nord-Est de la région des Pays de la Loire et du département de la Sarthe, le Pays du Perche Sarthois est au contact de deux autres régions : la Basse-Normandie et le Centre, et de trois autres départements : l'Orne, l'Eure et Loir et le Loir et Cher.

Plus de 10% des habitants du Pays vivent dans l'aire urbaine du Mans, qui représente la principale zone d'attractivité (tant économique que culturelle) à proximité du Pays.

À deux heures de Paris en voiture (au départ de la Ferté-Bernard) et à une heure en TGV au départ du Mans (ou 2h de TER au départ de la Ferté-Bernard), le Pays du Perche- (pas de trait d’union)Sarthois mêle ruralité et proximité de grands centres urbains.
  

Les musées liés au patrimoine

La gare de Beillé

Elle abrite les atelierset locaux de la Transvap10, et présente des objets anciens des réseaux ferrés locaux et nationaux.Une exposition permanente retrace la vie de la ligne Mamers-Saint-Calais à l’aide de nombreux objets : wagons-fourgons de 1870, halle de marchandises de 1870-1872, locomotive miniature de 1881, locomotive à vapeur "la Cheronne" de 1923, draisine, autorail Verney de 1948, Grue (1869), Machine à vapeur 020 "Saddle Tank" - Autorail Verney.

Le Musée de la musique mécanique à Dollon

Il met en valeur une collection originale d'instruments de musique couvrant la période 1800 à 1960 : orgues de barbarie, orgues de danse, polyphon, pianos mécaniques, etc.

La Maison du Potier à Prévelles

Il est dédiée à l’art local de la poterie issu d'une tradition de paysans-potiers (de Louis Léopold Thuilant à Ludovic Barbé). La Maison du Potier présente les oeuvres anciennes de ces nombreux potiers paysans (reconstitution d'un atelier-four et vidéo sur le travail des potiers).

Le Muséo-train de Semur-en-Vallon

Il regroupe 3 km de voie en 0,60 m où circulent 2 trains voyageurs, un mini musée agricole, et un dépôt de matériel ferroviaire en voie de 0,60 m
avec de nombreux wagons, locotracteurs diesels sauvés de la ferraille et en attente de restauration.
 
La gare de Beillé et son patrimoine ferroviaire.
La gare de Beillé et son patrimoine ferroviaire.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
perche nature parcs et régions naturelles
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter