• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : les vers dans le burger ne sont pas du goût de la répression des fraudes

La réglementation européenne interdit les "nouveaux ingrédients", Speed Burger n'a pas le droit de commercialiser des vers de farine grillés dans ses sandwisches / © Éric Aubron
La réglementation européenne interdit les "nouveaux ingrédients", Speed Burger n'a pas le droit de commercialiser des vers de farine grillés dans ses sandwisches / © Éric Aubron

Un burger avec des vers grillés dedans... l'entreprise angevine Speed Burger l'a fait ! Par provocation commerciale, rebondissant sur la fête d'Halloween, si les clients ne se pressent pas pour en croquer, la répression des fraudes n'a pas goûté la plaisanterie, les asticots sont interdits !

Par Christophe Turgis

Speed Burger avec sa centaine de commerces en France a inventé un "crispi burger spécial Halloween" piqué... d'asticots ! Des vers de farine grillés ! Une opération commerciale qui devait durer jusqu'au 1er novembre, devait, car les services de la répression des fraudes sont venus expliquer à cet industriel que non, "les nouveaux aliments et ingrédients alimentaires (novel food)" ne sont pas autorisés par la réglementation européenne !


À Angers, le commerçant avoue avoir vendu une cinquantaine de sandwiches depuis hier. Globalement les clients font plutôt la moue devant cette nourriture inhabituelle. Pourtant, le ver de farine pour répugnant qu'il soit, présenterait quelques avantages en terme de quantité de protéines. Speed Burger sur son site internet précise que "le vers de farine concentre autant de protéines qu’un steak de bœuf et autant d’oméga 3 et d’acides gras que le poisson". Affirmation difficilement vérifiable. Même si, dans d'autres régions du globe, la consommation d'insectes est une pratique courante.


Peut importe les vertus supposées, et l'engagement d'hygiène pris par le commerçant, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes DGCCRF lui a rappelé la Loi. L'invitant à retirer les "crispi burgers" de la vente sous peine d'une amende pouvant atteindre 300 000 euros... Speed Burger a vite fait ses comptes, les sandwiches aux vers de farine grillés ont disparu du comptoir !

Plutôt que de se souhaiter bon appétit, on aurait pu se souhaiter bonne chance au moment de passer à table... Halloween, c'est décidément plus ce que c'était !

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus