Angers : une promeneuse découvre un corps calciné à l'arrière d'un centre commercial

Un corps calciné a été découvert lundi matin à Angers par une femme qui promenait son chien.

© Olivier Quentin / France Télévisions

Vers 08h30 ce lundi 28 décembre, "des flammes ont été vues par une femme qui promenait son chien et qui a appelé les sapeurs-pompiers, lesquels ont trouvé un corps en train d'être calciné", a indiqué à l'AFP le parquet d'Angers, confirmant ainsi une information de Ouest-France. 

Le corps, probablement de sexe masculin, brûlait dans des broussailles à l'arrière d'un centre commercial, dans une zone boisée. Un jerrycan d'essence a été trouvé à proximité du corps ainsi
qu'un véhicule garé sur un parking avec des clefs à l'intérieur.

Selon Ouest-France, il s'agirait d'un sexagénaire dont la disparition aurait été signalée peu de temps avant le drame par son fils. La disparition inquiétante signalée ce jour en parallèle correspond à la personne propriétaire du véhicule retrouvé à proximité du lieu, selon le parquet.

La piste criminelle semble écartée, a précisé en ce milieu d'après-midi, le procureur de la République d'Angers, qui a ajouté que l'hypothèse d'un suicide est à l'étude. Une autopsie du corps doit être pratiquée mardi en début d'après-midi.

La Sûreté départementale d'Angers est en charge de l'enquête. Difficile pour les enquêteurs d’avancer pour le moment dans leurs investigations car l’homme décédé, de même que sa femme et son fils, était positif à la Covid. La femme et le fils sont donc confinés et inaccessibles le temps de leur isolement.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers