Angers réunit ce week-end les talents du badminton pour la 22ᵉ édition de la Plume Angevine

durée de la vidéo : 00h01mn55s
200 joueurs du grand ouest réunis pour une compétition de niveau nationale et régionale ©France Télévisions

Le tournoi organisé par le Badminton Angers Club 49 réunit ces 13 et 14 janvier plus de 200 joueurs venus du grand ouest pour une compétition de niveau nationale et régionale. L’occasion de faire un état des lieux de ce sport olympique à quelques mois des JO2024.

Coup droit, revers, smash. Les accros du badminton se retrouvent ce week-end des 13 et 14 janvier, salle Jean-Moulin à Angers, pour la 22ᵉ édition de la Plume Angevine.

Technique, le badminton se joue en simple, en double ou en double mixte. C’est le cas de Julia et Florian. Depuis deux ans, ces vendéens des Sables d’Olonne ne sont jamais l’un sans l’autre sur un terrain.

"En mixte, la fille est plutôt devant, mais nous, on arrive à faire le contraire, comme cela, on se complète, explique Florian. Je suis un peu plus vieux sur le terrain, donc Julia va plus derrière m’aider."

 "Au début, je faisais du simple. Le mixte est devenu mon tableau favori. Ça me met moins de pression, pareil en double dame", ajoute Julia. 

200 000 licenciés en France

Sur un autre terrain, Thomas Féty remporte une nouvelle victoire. Il a lui découvert le badminton il y a 14 ans ; depuis 2018, il est salarié du Badminton Angers Club 49 et accompagne les jeunes vers le plus haut niveau.

"Ici, on a quelques très bons joueurs. On a une école qui commence à bien progresser, avec une très bonne densité de joueurs. On a par exemple Prash Gupta qui est dans le Top 50 français dans la catégorie minime. Ça suit son cours, et on commence de plus en plus à sortir des joueurs".

Depuis la période Covid, la discipline n’en fini plus de séduire. La France compte désormais 200 000 licenciés, un chiffre record. Le Badminton Angers Club a, lui aussi, vu ses effectifs grossir, avec 350 licenciés cette année.

"Jeunes ou adultes, nos créneaux sont bien remplis, confirme Thierry Fénérol, président du Badminton Angers Club 49. Le fait d’avoir moins de contraintes, de pouvoir venir quand on veut favorise la pratique sportive, différente de ce que c’était avant le Covid".

Et avec les jeux Olympiques qui arrivent, le club entend bien continuer à surfer sur la vague du succès.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité