Angers : pour sa réouverture ce jeudi 4 juin, le parc Terra Botanica fête ses 10 ans

C'est le plus grand parc européen consacré au monde végétal. Terra Botanica rouvre ses portes ce jeudi 4 juin. Après plus de deux mois de confinement forcé, le site angevin fêtera ses dix ans.
Le parc angevin Terra Botanica rouvre le 4 juin 2020
Le parc angevin Terra Botanica rouvre le 4 juin 2020 © Terra Botanica
Le poumon vert angevin peut à nouveau respirer. Et cela tombe plutôt bien, jardiniers et responsables avaient hâte de retrouver les flâneurs dans les allées du parc.
 
Après deux mois de confinement, Terra Botanica à Angers est le premier grand parc à thème français à rouvrir cette semaine, ce  jeudi 4 juin.
L’unique infrastructure en Europe consacrée au monde du végétal fête cette année ses dix ans. A l’occasion de cet anniversaire, le parc angevin présente deux grandes nouveautés : l’oasis, la plus grande structure en bambous du continent et le jardin sans eau.

" Nous sommes très heureux d’être le 1er grand parc à thème français à pouvoir rouvrir (...) jeudi 4 juin, pour les 10 ans de Terra Botanica. Nous allons enfin pouvoir montrer aux visiteurs la beauté du parc en cette saison ainsi que les dernières nouveautés. L’oasis, la plus grande structure en bambous d’Europe ou encore Le jardin sans eau, fidèle à nos valeurs écologiques", annonce Denis Griffon, son directeur.

Le parc a connu ces 5 dernières années un fort développement. Nous avons de bonnes raisons de croire que les français choisiront cet été des destinations vertes après ces deux mois de confinement… Terra Botanica est l’endroit idéal pour prendre un bon bol d’air et de chlorophylle, se ressourcer tout en se divertissant  - Denis Griffon, directeur de Terra Botanica
 

Le premier parc à thème à rouvrir en France après deux mois de confinement

Pour assurer l’ouverture du parc, un dispositif sanitaire et humain renforcé est mis en place. Dès l’entrée, sur les parkings, les visiteurs seront pris en charge par les équipes du parc et ce, tout au long de leur parcours, en complément de la signalétique. " Le dispositif sanitaire repose sur l’application des gestes barrières et de la distanciation physique évidemment. Nous sommes des professionnels de la gestion des flux . L’humain est le cœur de notre dispositif pour guider, orienter et répartir les flux sur le parc. Le port du masque sera fortement conseillé pour visiter les espaces extérieurs. En revanche, il sera obligatoire pour les espaces intérieurs, salles de spectacle et spectacles de plein air dont les capacités d’accueils seront adaptées ", précise Denis Griffon, le directeur du parc.

Pour compléter le dispositif, le parc prévoit également des distributeurs de gel hydroalcoolique (plus de 70) sur les points stratégiques comme aux entrées et sorties des différents espaces ainsi que des masques pour les personnes qui n’en seraient pas équipées.

Tout est mis en place pour assurer une visite en toute sécurité. Nous voulons que les gens soient sereins afin qu’ils puissent profiter pleinement de leur journée - Denis Griffon, Directeur de Terra Botanica

Les amateurs pourront préparer leur visite via le site internet du parc afin de connaitre des modalités de visite, les espaces éventuellement fermées et les conditions de visite. Le parc invite les visiteurs à réserver en amont, via le site internet et la billetterie en ligne du parc.

Cette année, le parc angevin fête donc sa première décennie avec pour objectif "d’inscrire définitivement le site dans son territoire, tout en lui donnant du sens".
 

La plus grande structure de bambous d'Europe

Elle s'appelle L'oasis. Il s’agit de la plus grande structure en bambous d’Europe d’une hauteur de 7 mètres, pour une superficie de 600 m². Elle a nécessité 7 tonnes de bambous en provenance du sud de la France principalement.

Réalisé à partir du tissage de plus de 1300 cannes de bambous, ce lieu entièrement végétal est un espace de rencontres, de jeux et d’échanges. Il a fallu 4 500 heures d'installation et 16 personnes sur le chantier.
Pour réaliser l'oasis , 4500 heures de travail ont été nécessaires. 20 kilomètres de bambous ont été tressés.
Pour réaliser l'oasis , 4500 heures de travail ont été nécessaires. 20 kilomètres de bambous ont été tressés. © Terra Botanica
"Là encore, Terra Botanica veut, à travers cette structure de bambous unique en Europe, montrer l’utilisation de nouveaux matériaux plus écologiques. Le bambou est considéré comme "le frère de l’homme" au Japon, quand en Europe on ne sait toujours pas l’utiliser. Il pousse pourtant et désormais partout, mais nous ne savons pas en tirer le meilleur. Ce lieu spectaculaire devrait donner beaucoup d’idées aux amateurs de jardins exotiques ", explique Denis Griffon.
 

Un jardin sans eau...

Un espace végétal sans aucun besoin d’arrosage, le rêve absolu pour les jardiniers du dimache. Les plantations exposées sont autonomes en eau dès la deuxième année grâce au système racinaire des plantes qui puiseront l’eau en profondeur, dans un terrain spécialement aménagé pour cette technique du futur.
Le jardin sans eau un des nouveautés de cette saison 2020.
Le jardin sans eau un des nouveautés de cette saison 2020. © Terra Botanica
"On y croise des plantes méditerranéennes (oliviers, lavandes…) mais aussi des plantes venues du monde entier spécialement sélectionnées et cultivées pour leur résistance à la sécheresse. Au-delà de cette nouvelle mise en scène végétale, c’est la préservation de la ressource qui sera mise en avant par les agents".

Préserver la ressource

Pour Denis Griffon, le directeur du parc, "ce nouveau jardin s’inscrit dans la continuité de ce que Terra Botanica propose depuis plusieurs années. C’est notre vocation que de montrer aux visiteurs, de manière ludique et pédagogique, les nouvelles façons de jardiner, de préserver la ressource et de conscientiser le visiteur sur l’importance du végétal dans nos environnements proches".

Les actualités parfois brulantes de ces derniers mois, nous montrent chaque jour que la nature est fragile mais qu’elle reste plus que jamais notre meilleure alliée - Denis Griffon

Parmi les autres nouveautés, la serre tropicale qui accueille de nouvelles espèces d’insectes, les phasmes, dont certains peuvent mesurer plus de 20 cm ainsi que des couples de Diamant de Goulde . Et pour les plus petits : le spectacle vivant La Fable de Chèvrefeuille, un nouveau spectacle de magie L’île aux sortilèges, le parcours de jeux pour enfants dans Graines d’Aventure, un nouveau carrousel…

Depuis l’ouverture de Terra Botanica à Angers en 2010, le public a accès à quatre grands univers : Les grandes explorations, avec la serre aux papillons et la serre tropicale, avec des plantes carnivores, la serre des Climats extrêmes, une Blade en Anjou  en barque au coeur des roses et enfin un retour Aux origines de la vie avec les plantes le plus anciennes du monde qui ont, parait-il, cotoyé les dinosaures... 

En 2019, plus de 334 000 visiteurs ont arpenté le parc du végétal et son centre d’affaires, soit une hausse de près de 15%, une année record en termes de fréquentation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société sorties et loisirs nature parcs et régions naturelles environnement