• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers SCO : la belle opération face au LOSC

Angers SCO vainqueur du LOSC Le 11 février 2017 / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Angers SCO vainqueur du LOSC Le 11 février 2017 / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le SCO, qui n'avait gagné qu'un seul de ses douze derniers matches en Ligue 1, s'est imposé grâce à des buts de la tête de Pierrick Capelle et Romain Thomas et empoche les trois points de la victoire.

Par Fabienne Béranger

Avec cette victoire, Angers, solide à défaut d'être brillant, a fait en revanche une superbe opération en grimpant de cinq rangs pour remonter à la 13e place (27 points).

Soucieux de se racheter après leur piteuse défaite à domicile (1-0) face à Lorient le week-end dernier, les Dogues avaient pourtant entamé le match tambour battant.
Dès la troisième minute, Nicolas De Préville trouvait le poteau sur un centre d'Anwar El Ghazi.
Malgré sa domination, le Losc se faisait surprendre sur un coup franc repris de la tête par Capelle (0-1, 20). Peu avant, Vincent Enyeama avait déjà dû sauver son équipe en sortant d'une manchette un ballon piqué de Jonathan Bamba.

Piqués aux vifs, les Nordistes redoublaient d'efforts et étaient rapidement récompensés. Sur une frappe de 25 mètres, Bissouma trouvait la lucarne de Mathieu Michel (1-1,
27). Les Lillois monopolisaient le ballon, mais sans parvenir à inquiéter une défense angevine bien en place.

Ce scénario se reproduisait après la pause et comme souvent, Lille se faisait punir à la suite d'un coup de pied arrêté : après un corner mal dégagé, Famara Diédhiou déposait le ballon sur la tête de Thomas, seul au second poteau (1-2, 59).
Sonné, le Losc repartait à l'abordage mais se heurtait à un SCO solide. Incapable d'inquiéter le gardien adverse, les Dogues perdaient patience et Bissouma recevait
un carton rouge direct pour une semelle (83).

Une victoire angevine qui sonne comme une récompense pour Stéphane Moulin, le coach angevin : "On est enfin payé des prestations que l'ont fait à l'extérieur car on restait sur cinq défaites.
On a été supérieur dans la maîtrise collective. On savait que toutes ces arrivées au mercato pouvaient freiner leur cohésion. Nous on a montré de la discipline, de la rigueur. C'est une superbe opération et j'en suis très heureux pour les joueurs."


Prochain match pour Angers SCO, samedi 18 février avec le réception de l'AS Nancy Lorraine.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus