Angers : semaine de sensibilisation à l'infertilité

© France 3
© France 3

Un collectif regroupant des patients, des professionnels de santé organise partout en France la Semaine de Sensibilisation sur l’infertilité.
Une situation à laquelle est confronté un couple sur six. L'un d'eux rencontré à Angers a expliqué son combat pour mener à la vie.

Par Eric Aubron - éditing Claude Bouchet

Claire et son conjoint sont investis depuis 3 ans dans un protocole de procréation médicalement assistée. Sa première insémination, avec les spermatozoïdes d'un donneur anonyme, s'est soldée par un échec. Pour la jeune femme, le traitement s'avère lourd autant sur le plan physique que psychologique.

Caroline a vécu la même expérience. Aujourd'hui maman d'une petite Maïa, elle relaie localement l'action d'un collectif qui épaule les personnes confrontés à l'infertilité, par des opérations de sensibilisation et des temps d'échange. En 2015, le CHU d'Angers a procédé à 600 fécondations in vitro et 400 inséminations. Face à une demande croissante et des délais  d'intervention réduits, ces chiffres augmentent d'années en années.

Ces tentatives conduisent à un accouchement, dans un cas sur 4 seulement. Engagée dans un processus probablement long, Claire a commencé à écrire son histoire. Pour tous ceux qui partagent le même quotidien.

>>notre reportage en vidéo

Angers : semaine de sensibilisation à l'infertilité
Un collectif regroupant des patients, des professionnels de santé organise partout en France la Semaine de Sensibilisation sur l’infertilité. Une situation à laquelle est confronté un couple sur six. L'un d'eux rencontré à Angers a expliqué son combat avec des traitements longs et lourds pour mener à la vie. - France 3 Pays de la Loire - Reportage Eric Aubron, Gwénaêl Rihet et Sophie Boismain

 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus