Angers : un bébé meurt après avoir été secoué. Son père placé en détention

Publié le
Écrit par Richard Coffin

Les secours avaient été appelés le 8 février, à Saint-Philibert-du-Peuple, dans la région de Saumur pour porter assistance à la petite Giulia. Le lendemain, la petite fille âgée de deux mois, est morte. Les examens ont révélé qu’elle avait succombé du syndrome du bébé secoué.

Les faits se sont déroulés dans le commune de Saint-Philibert-du-Peuple, dans la région de Saumur. Le 8 février dernier, les secours sont appelés pour porter assistance à une fillette de deux mois. Elle est transportée au CHU d’Angers. Elle présente des signes de bébé secoué. L’hôpital alerte le parquet qui ouvre alors une enquête.

Elle présentait des signes très clair d’enfant secoué, ce qui a été confirmé ensuite par les examens médicaux.

Eric Bouillard - Procureur de la République d'Angers

L’enfant décède le lendemain, le 9 février. Le père âgé de 33 ans, reconnait avoir secoué son enfant car il buvait mal "il avait régurgité. "C’était pour le sauver" selon les éléments recueillis auprès du procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard. L’enfant présentait des ecchymoses sur le corps. 

Le père placé en détention provisoire

Les parents de la petit Giulia ont été présentés le samedi 12 février au parquet d’Angers. Le père a été mis en examen, pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner sur mineur de moins de 15 ans par ascendant ». Il a été placé en détention. La mère, âgée de 21 ans, a été placée sous le statut de témoin assisté.