Cet article date de plus de 6 ans

Angers : un laboratoire surveille de près la Xylella Fastidiosa, la bactérie "tueuse d'oliviers"

La Xylella Fastidiosa est une bactérie qui ravage les oliviers des Pouilles en Italie depuis maintenant deux ans. Cette bactérie a également été identifiée en Corse sur le polygale à feuilles de myrte, un arbuste venu d'Italie... d'où certaines craintes.
Une plantation d'oliviers à Bonifacio en Corse (juillet 2015)
Une plantation d'oliviers à Bonifacio en Corse (juillet 2015) © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Chaque jour, le laboratoire de la santé des végétaux d'Angers reçoit une centaine d'échantillons de polygales destinés à être analysés. Ces échantillons proviennent d'arbres sur lesquels on suspecte la présence de la Xylella Fastidiosa.
Les techniques mises en place à Angers permettent d'identifier la bactérie en 48 heures. 

15 ans que le laboratoire d'Angers s'intéresse à cette bactérie, dans l'hypothèse où elle serait un jour dangereuse sur le territoire français. Et depuis cet été, Xylella fastidiosa a été identifiée sur l'île de beauté sur le polygale.
"A priori ça représente un danger mais uniquement pour les polygala et encore il s'agirait d'une sous-espèce multiplexe donc différente de la sous-espèce qui a été identifiée en Italie"

Le polygale est une plante d'ornementation importée d'Italie. Notamment des régions où la bactérie détruit des milliers d'oliviers. Un désastre économique.
Pour l'instant, le laboratoire d'Angers n'a identifié la bactérie sur aucun échantillon d'olivier corse. Mais la menace de voir la bactérie migrer vers d'autres végétaux que le polygale est bien réelle.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie environnement société