Angers : un réseau de prostitution démantelé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
Un réseau de prostitution démantelé au départ d'Angers, les perquisitions ont également permis de réunir 90 000 € en liquide
Un réseau de prostitution démantelé au départ d'Angers, les perquisitions ont également permis de réunir 90 000 € en liquide © f3

La sûreté départementale 49, associée au SRPJ d'Angers et l'Office central de répression de la traite des êtres humains vient de démanteler un réseau de prostitution d'envergure nationale piloté depuis la région parisienne 5 personnes ont été interpellées

L'enquête a démarré à Angers au printemps dernier, de façon fortuite, à la suite d'un différend entre un client et une jeune femme, qui s'est révélée être une prostituée. Une information judiciaire a donc été ouverte par un magistrat de Rennes sur la base d'éléments qui faisaient penser à une bande organisée. À l'issue de l'enquête, le 24 novembre dernier, les services de police ont interpellé les principaux protagonistes, en région parisienne, ainsi qu'une dizaine de filles en province. Tous sont d'origine chinoise. Les perquisitions ont également permis de réunir 90 000 € en liquide.

Le réseau fonctionnait via un "standardiste" sur Paris, qui centralisait les appels de clients, via des annonces publiées sur un site internet et les répercutait aux prostituées. Les rendez-vous étaient pris dans des appartements loués dans 6 villes dont Angers. Les autres localités concernées se trouvaient dans le Nord, le Finistère, les Pyrénées Orientales et l'Oise.

Parmi ces 5 interpellations, 4 personnes (un couple et deux femmes dont une qui faisait office de "standardiste")  ont été finalement placées en garde à vue et présentées à un magistrat de Nanterre. Elles ont été placées en détention provisoire et écroué pour proxénétisme aggravé. Elle devrait être jugées devant le tribunal correctionnel de Rennes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.