État d'urgence : des interpellations à Nantes et Saint-Nazaire

Publié le Mis à jour le

La préfecture annonce que 8 personnes ont été interpellées dans le cadre de perquisitions administratives, les infractions portent sur le séjour illégal d'étrangers et les stupéfiants

L'état d'urgence permet d'effectuer des perquisitions administratives, et la préfecture de Loire-Atlantique annonce que sept perquisitions ont été réalisées à Carquefou, Nantes et Saint-Nazaire.

À Saint-Nazaire ces opérations de police ont débouché sur sept personnes interpellées "pour des faits d'infraction à la législation sur le séjour des étrangers". Une personne a aussi été interpellée à Nantes "pour détention de stupéfiants".