COVID-19 : la reprise de l'épidémie à Corzé en Maine-et-Loire inquiète l'ARS, des tests proposés samedi à la population

Le taux d'incidence à Corzé, à quelques kilomètres d'Angers, inquiète fortement l'ARS. Avec 212 cas positifs pour 100 000 habitant il y a de quoi. Une campagne de dépistage dans la commune et les communes voisines va être organisée pour casser les chaines de transmission.

 

Dans le département de Maine-et-Loire, le taux d'incidence moyen de la covid-19 est de 52 cas pour 100 000 habitants. Juste au-dessus du seuil d'alerte. Mais à Corzé, à quelques kilomètres au nord-est d'Angers, ce seuil d'alerte est largement dépassé avec 212 cas pour 100 000 habitants. Toutes proportions gardées.

Le virus circule donc beaucoup trop rapidement il faut "casser" cette viralité. L'Agence Régionale de Santé et la commune ont donc décidé d'agir vite pour freiner la reprise de l'épidémie. Des tests vont être proposés aux habitants de Corzé, ainsi que dans les communes environnantes, Seiches-sur-le-Loir et Rives-du-Loir-en-Anjou. Ces tests auront lieu samedi 9 octobre, de 10 heures à 16 heures à Corzé, salle multisports, rue des Grands Mortiers.

Le dépistage sera effectué, rapidement, gratuitement, avec ou sans rendez-vous et sans ordonnance. Venir dans la mesure du possible avec une pièce d'identité et sa carte vitale.

Par ailleurs, l'ARS et le préfet de Maine-et-Loire devant ce dépassement du seuil d'alerte, invitent les personnes âgées de plus de 65 ans à effectuer un rappel vaccinal. Des rendez-vous sont disponibles sur l'application Doctolib.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société