• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Découverte : aveugles, ils pilotent des avions

© Association A.E.P.H.V. - "Mirauds Volants"
© Association A.E.P.H.V. - "Mirauds Volants"

Ils se surnomment "les Mirauds Volants". Tous font partie d'une association toulousaine qui rassemble des passionnés d'aviation aveugles ou malvoyants. Tous pilotent également un avion. Ils se sont posés sur l'aéroport d'Angers et ont partagé leur passion.

Par Damien Raveleau - Eric Aubron

Alors qu'elle fête ces 20 ans, l'association des Mirauds Volants a organisé son assemblée générale à Angers. Les membres ont visité, avec leurs mains, le musée de l'aérodrome Angers-Marcé, l'Espace Air Passion

Au milieu des avions, ces non-voyants n'ont pas mis longtemps à prendre leurs repères. Au toucher, ils découvrent les modèles remis en état ou en cours de restauration dans ce musée. Ils apprécient chaque pièce, leur contour, leur rondeur... Tous sont des passionnés d'aviation.
 
visite des «mirauds volants» de l'Espace Air Passion - aérodrome Angers-Marcé / © E. Aubron / France Télévisions
visite des «mirauds volants» de l'Espace Air Passion - aérodrome Angers-Marcé / © E. Aubron / France Télévisions


Mais surtout, malgré leur handicap, ils sont aveugles ou malvoyants, tous sont élèves pilotes. C'est unique au monde.

 

Parmi eux, Véronique rêvait d'être un oiseau quand elle était toute petite. Quand elle a appris qu'une association formait des malvoyants à devenir pilote d'avion, elle s'est dit "C'est pour moi !".
 

un casque adapté


Julien tatonne une aile en bois en réfection Il avance sa canne blanche dans une main. Lui-même n'en revient pas. "Quand on y pense, ça parait irréalisable de voler en étant aveugle. Pourtant, avec des approches différentes avec la technique, l'instruction est la même que pour un élève pilote voyant. On y arrive.

Faire piloter un aveugle au côté d'un instructeur ou d'un pilote-assistant, est devenu possible grâce à un casque adapté. Il se substitue aux instruments de bord.

Patrice Radiguet, qui a fondé "Les mirauds volants", explique : "Quand l'avion monte, les notes diffusées sont plus aigües, quand l'avion descend, elles deviennent de plus en plus graves. Quand l'avion tourne à droite, le son est diffusée dans l'oreille droite. Il tourne à gauche, la diffusion change de côté."

Patrice Radiguet, a plus de 600 heures de pilotage à son actif et partage ce rêve un peu fou avec quarante autres handicapés visuels, amateurs de sensations fortes comme Valérie. Elle dit avoir "autant de sensations si ce n'est peut-être plus qu'un pilote avec la vue." Elle précise "Je n'ai que ça pour faire attention, je ne suis pas distraite par le paysage."
 
l'association Mirauds Volants fait étape à Angers

Les Mirauds Volants exercent leur passion presque comme n'importe quel pilote, sauf qu'ils ne seront jamais seuls aux manettes. Cette expérience et cette association est unique au monde. La France est le seul pays à tolérer cette pratique.


 

 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus