Faire son choix dans les véhicules électriques : un salon accueille une trentaine de marques à Angers

Publié le
Écrit par Olivier Quentin avec Vincent Calcagni

Le 7e Salon du véhicule électrique et de la mobilité alternative se tient ces samedi 24 et dimanche 25 septembre à Ecouflant, près d’Angers. L'occasion pour de nombreux visiteurs de faire leur choix dans une offre de plus en plus importante.

David se met avec plaisir au volant d'une Peugeot électrique. Côté passager, sa femme Lucie et à l'arrière, c'est leur petit garçon qui prend place. Ils sont là pour faire un choix, ils sont décidés à acheter une voiture 100% électrique mais ne savent pas encore pour quel modèle ou quelle marque se décider. Ils ont tout de même un faible pour les marques françaises. Ils viennent d'essayer une Citroën.

Par réflexe, David cherche à manœuvrer le levier de vitesse. Il se rend vite compte de son erreur et sourit. C'est une boîte automatique. A l'extérieur du véhicule, la commerciale de la marque leur fait la liste des options.

"On va tous devoir passer par là"

"On essaye de remplacer nos deux véhicules thermiques par un seul véhicule électrique et un vélo cargo, explique David. On a un budget de 15 ou 20 000 euros et ensuite un emprunt. Aujourd'hui on fait des pleins à 80 euros sur notre thermique. Sur une recharge électrique, on est plus serein. Et puis il y a aussi l'enjeu écologique. On va tous devoir passer par là pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre."

La question écologique a primé pour Lucie qui avait envie de passer au vélo pour aller à son travail.

"On fait pas mal de kilomètres dans la journée maintenant qu'on dépose nos enfants à l'école, ajoute-t-elle. Financièrement ça ne nous convenait pas et écologiquement on ne s'y retrouve pas."

Lucie trouve tout de même qu'avoir une voiture nécessite un budget élevé. "Si déjà, on n'arrive à se passer d'une voiture et qu'on en n'a plus qu'une, espère Lucie, financièrement ce sera plus intéressant."

La question de la recharge ne semble pas l'inquiéter. "Pour les vacances, on visitera l'endroit où on s'arrêtera pour recharger, ça fera partie du voyage" dit-elle.

Voir le reportage de Vincent Calcagni, Betrand Tang et Sophie Boismain.

durée de la vidéo : 02min 00
Des visiteurs viennent se renseigner au 7ème salon de la voiture électrique d'Ecouflant, près d'Angers. ©Vincent Calcagni, Bertrand Tang et Sophie Boismain.

Un marché de l'occasion en plein développement

Si le prix d'un véhicule neuf peut rebuter, le marché de l'occasion commence à se développer.

"Ça va peut-être lever le frein du prix espère Emmanuel Charil, le directeur du Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire qui accueillait ce salon. Le marché de l'occasion est la solution pour démocratiser la mobilité électrique."

Reste à rassurer les acheteurs sur la longévité du véhicule électrique.

"Il est important que des activités de réparation puisse se développer" conclut Emmanuel Charil qui parie qu'un véhicule électrique aura une durée de vie plus longue qu'un véhicule thermique.

Les organisateurs attendaient 2000 visiteurs pour cette 7ème édition d'un salon qui peine à se développer.

Les Pays de la Loire sont passés de 2% des ventes de voitures neuves en électrique à plus de 10% en près de dix ans.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité