• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Football : Angers s'offre un nul contre Rennes

la joie de Reine-Adelaïde, auteur d'un doublé contre Rennes le 6 avril 2019 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP/Franck Dubray
la joie de Reine-Adelaïde, auteur d'un doublé contre Rennes le 6 avril 2019 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP/Franck Dubray

"Ils se sont fait plaisir et ont donné du plaisir" confie Stéphane Moulin, a l'issue d'un match haletant. En toute fin de match, Angers SCO est parvenu à  égaliser contre le Stade Rennais, grâce à un but de Reine-Adelaïde. Les réactions des entraîneurs.

Par FE avec AFP

Angers SCO a obtenu le nul (3-3) contre le Stade Rennais samedi 6 avril lors de la 31e journée de Ligue 1, grâce à un but de Reine-Adélaïde à la 92e minute, auteur d'un doublé.
 

"C'est du plaisir. Je suis content de ce qu'on a fait. Je félicite mon équipe car elle est dans la continuité de ce qu'elle fait depuis la trêve. On montre de belles choses, l'équipe et les joueurs progressent. Ils se sont fait plaisir et ont donné du plaisir. On avait décidé de mettre de l'intensité rapidement, car ils ont joué mardi. On a bien démarré et ils ont repris le ballon par la suite" confie Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers à l'issue du match.

"A la mi-temps, j'ai demandé plus d'agressivité car ça manquait de tranchant avant la pause. Le but de Jeff en est la preuve car il frappe fort, sous la barre, puissant. Ce qu'on faisait, il fallait qu'on le fasse avec plus de tranchant, de hargne. Il fallait mettre plus de détermination, ce qu'on a fait en deuxième période", conclue-t-il.
 

"Angers nous a fait souffrir"

Avec ce nul, le Stade Rennais laisse filer des points précieux dans la course à l'Europe, en restant bloqué à la dixième place avec 42 points, soit huit de moins que Saint-Etienne, quatrième, même s'il a un match en plus à jouer. 

"Je me suis régalé jusqu'à la 93e puis on a craqué au bout du temps additionnel sur un coup de pied arrêté concédé malheureusement", explique Julien Stéphan, l'entraîneur de Rennes.

"Forcément, il y avait de la déception dans le vestiaire mais il faut reconnaître que cette équipe d'Angers nous a mis à mal, notamment en deuxième période. Angers nous a fait souffrir par séquences car il y a de la qualité, notamment offensivement.
En deuxième période, on a offert beaucoup trop de situations à Tait, Reine-Adélaïde... des joueurs capables de faire des différences. Quand on prend un but à la 93e, c'est forcément deux points de perdus. Mais le nul n'est pas illogique. Le (premier) but d'Hatem est extraordinaire dans sa conception individuelle. Il y a tout : du talent, de la subtilité, et de l'intelligence",
confie-t-il.

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus