Maine-et-Loire : la célèbre chanteuse Rika Zaraï avait ouvert une usine de plantes médicinales à Saint-Sylvain-d'Anjou

Retour sur la vie de la star de la chanson populaire dans les années 1960, chanteuse, écrivaine, mais aussi créatrice d’une entreprise dans le département du Maine-et-Loire. Un parcours de vie atypique.


Inauguration de l'usine de plantes médicinales de Rika Zaraï, le 20/09/1986
Inauguration de l'usine de plantes médicinales de Rika Zaraï, le 20/09/1986 © France Télévisions

L’ambassade d’Israël à Paris a annoncé mercredi 23 décembre 2020 la mort de la chanteuse israélienne RiKa Zaraï, à l’âge de 82 ans. Cette chanteuse très populaire dans les années 1960 à 1980, a commencé le piano très jeune. Arrivée à Paris, elle traverse une période difficile, mais sa carrière décolle après avoir rencontré Eddie Barclay. Elle enchaîne alors les tubes comme Casatschok, Hava Naguila ou Alors je chante. 

Un accident de voiture brutale, en 1969, met un arrêt à sa carrière. Elle risque de perdre l’usage de ses jambes. Avec ténacité et force de volonté, elle marche de nouveau trois ans après et reprend la scène.

A lire aussi : le sujet de Franceinfo .La chanteuse populaire Rika Zaraï, connue notamment pour son tube "Sans chemise, sans pantalon", est morte à 82 ans


Après cinq disques d’or, elle se lance dans la littérature et sort plusieurs livres dont un bestseller en 1985 : "Ma médecine naturelle". Plusieurs millions de livres sont vendus. Un succès qui lui permet d’investir ses droits d’auteur dans la création d’une entreprise. En 1986, elle ouvre une usine de conditionnement de plantes médicinales "Pronatura" à Saint-Sylvain-d'Anjou. Cette ville, près d’Angers, n’est pas choisie au hasard, le département du Maine-et-Loire est spécialisé dans la culture de ces plantes. 


L’usine avait alors 70 salariés et proposait une vingtaine de plantes vendues en grande distribution (thym, romarin, anis vert, sauge et marjolaine...) sous la direction de son mari Jean-Pierre Magnier.


Mais l’aventure prend rapidement une autre tournure, les pharmaciens voient d’un très mauvais œil cette commercialisation qui leur échappe et lancent une procédure judiciaire contre Rika Zaraï pour "exercice illégal de la pharmacie".


Sujet INA. Rika Zaraï interviewée à Nantes le 07 décembre1988.

durée de la vidéo: 01 min 34
Interview Rika Zaraï

 
Un procès long et médiatisé où la chanteuse et femme d'affaires Rika Zaraï se défend avec force lors d’une conférence de presse le 10 janvier1989 : "Je ne fais pas de mélange, dit-elle et je n’utilise que des plantes culinaires, libérées par le Ministère de la Santé et, à partir de ce moment-là, je ne vois pas du tout ce que l’on peut me reprocher !"

durée de la vidéo: 00 min 44
Fermerture de l'usine de plantes médicinales de Rika Zaraï

Au final, Rika Zaraï et son mari, PDG de Pronatura, bénéficient alors d’un non-lieu. L’usine de Saint-Sylvain-d’Anjou ferme en 1991 et met fin à son projet industriel.

Après un AVC en 2008 et une longue absence de la scène, elle avait chanté aux Folies-Bergères à Paris en février dernier. En fauteuil roulant, elle avait interprété l'un de ses succès, "Prague", à l'occasion de la "Nuit de la Déprime", et avait reçu une standing ovation du public.

Rika Zaraï, femme visionnaire, avait aussi perçu, avant beaucoup, la nécessité de la production locale et des bienfaits des plantes médicinales. 



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture économie