Maine-et-Loire. Sur l'A85, un nouveau fourgon de patrouille percuté : on vous explique ce qu'est le corridor de sécurité

Un 31e véhicule de patrouille du réseau Vinci a été percuté ce mardi 19 octobre. L'accident a eu lieu sur l'autoroute A85 entre les sorties Vivy et Longué, dans le Maine-et-Loire. Il existe pourtant des règles à respecter pour limiter le danger, comme le corridor de sécurité.

Ce mardi matin 19 octobre, un fourgon de patrouille qui intervenait pour une opération de pose de panneaux sur l'autoroute A85, en direction d'Angers, a été percuté par un poids lourd au niveau de la section située entre les sorties Vivy et Longué.

Cet accident n'a heureusement fait aucun blessé à bord des véhicules impliqués mais les agents autoroutiers présents à bord du fourgon sont "très choqués".  

"Cet événement porte à 31 le nombre de véhicules d’intervention heurtés sur le réseau VINCI Autoroutes depuis le début de l’année 2021, déplore Vinci Autoroutes qui pécise qu' "une prise de conscience de l’ensemble des automobilistes est absolument nécessaire".

La vie des hommes et des femmes en jaune, dont la mission est de veiller à la sécurité de tous sur l’autoroute, ne doit plus être mise en péril.

Vinci Autoroutes

 "Cette priorité passe par le respect des règles du code de la route, et notamment celle du corridor de sécurité", poursuit Vinci Autoroutes.

Le corridor de sécurité, c'est quoi ?

"69% des conducteurs admettent ne pas respecter le corridor de sécurité, cette barrière virtuelle intégrée au code de la route français depuis 2018 qui impose aux conducteurs de s’éloigner au maximum des intervenants, et 28% reconnaissent ne pas connaître cette règle", explique Vinci Autoroutes.

"Le corridor de sécurité consiste en une barrière virtuelle que tout conducteur doit respecter dès l’approche de personnels intervenant sur le bord d’une route, voie rapide ou autoroute", explique encore le gestionnaire de l'A85.

Les automobilistes doivent impérativement changer de voie "de façon à laisser une voie libre entre les intervenants et leurs véhicules ou se décaler le plus possible à gauche de leur voie et ralentir de façon significative notamment hors voies rapides et autoroutes". 

Le non-respect de ce corridor est sanctionné par une contravention de 4e classe, qui entraîne une amende forfaitaire de 135 € et une perte de points selon l’infraction.

En 2020, 49 heurts de fourgons ont été dénombrés sur le réseau VINCI Autoroutes, 131 sur le réseau autoroutier français, soit plus de deux par semaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité