Suspicion de cyanobactéries en Loire : huit chiens sont morts après une baignade

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Trois chiens sont morts après s'être baignés dans la Loire à Montjean-sur-Loire et Mûrs-Erigné
Trois chiens sont morts après s'être baignés dans la Loire à Montjean-sur-Loire et Mûrs-Erigné © Olivier Quentin - France 3 Pays de la Loire

La liste du nombre de chiens morts après s'être baignés en Loire s'allonge et monte à huit. Quatre autres cas d'intoxication sont signalés mais d'autres chiens pourraient cependant être atteints de pathologies similaires.

Tous les vétérinaires du Maine-et-Loire sont désormais alertés. Nombreux sont ceux qui ont déjà reçu des appels de propriétaires de chiens dont l'animal pourrait souffrir de mêmes pathologies que les huit cas mortels recensés.
Car il faut agir vite face aux symptômes : un chien abattu, qui salive beaucoup, se met à trembler. Il est ensuite pris de convulsions avant de tomber dans le coma et de mourir, le tout peut se produire en l'espace de 3/4 d'heure seulement.

Les cyanobactéries sont-elles responsables de ces décès ? Il y a de grandes chances même si les services de l'Etat préfèrent attendre les analyses pour le confirmer.
Les cas sont désormais recensés dans une zone située entre Varades en Loire-Atlantique et Saumur dans le Maine-et-Loire.

La préfecture du Maine-et-Loire rappelle quelques précautions à prendre "ne pas laisser les animaux boire ou se baigner, ne pas consommer l’eau ou les poissons qui y sont péchés, ne pas ramasser de bois ou d’objets qui ont été immergés.". 
Des précautions "valables pour la Loire mais peuvent être élargis à titre de précaution aux eaux peu profondes et stagnantes qui comporteraient un dépôt d’algues abondant ou de la mousse", souligne la préfecture du Maine-et-Loire.

►Notre reportage 







En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.