Témoignage. Agression d'une enseignante dans le Maine-et-Loire : "c'est hallucinant", l'incompréhension de la mère du principal suspect

Publié le Mis à jour le Écrit par Fabienne Béranger

Un lycéen a agressé sa prof d'anglais ce lundi 27 mai dans un établissement de Chemillé, dans le Maine-et-Loire. Il lui a porté un coup de couteau au visage. Sa mère témoigne.

"Vous aviez imaginé qu'il avait un couteau sur lui ?", "Non. Pas du tout". Pour Angélique, la mère du lycéen qui a agressé son enseignante ce lundi 27 mai, c'est l'incompréhension la plus totale.

C'est hallucinant quoi.

Angélique

La mère de l'agresseur

Scolarisé depuis trois ans au lycée de l'Hyrôme à Chemillé-en-Anjou, le fils d'Angélique est âgé de 18 ans. Il termine l'année de terminale en bac professionnel.

LIRE AUSSI. Agression d'une enseignante dans le Maine-et-Loire : un "acte prémédité", le lycéen interpellé mis en examen pour tentative d'assassinat

Un lycéen sans histoires

Lors d'une conférence de presse ce lundi après-midi, le procureur a précisé que dans l'établissement, il n'avait jamais fait parler de lui. Aucun problème de discipline, le jeune homme n'a jamais eu affaire à la justice, ni aux services sociaux.

La mère décrit son fils comme étant "calme. Justement. C'est ça. S'il avait des problèmes, il ne nous avait jamais rien dit, c'est peut-être pour ça aussi. Oui. C'est compliqué quand même".

"Je ne lui en veux pas. Je sais que la vie n'est pas faite comme on veut. C'est comme ça", dit-elle encore.

LIRE AUSSI. Une enseignante blessée au visage à coup de couteau en plein cours, un élève interpellé

Le lycéen a été placé en garde à vue et une enquête pour tentative de meurtre a été confiée à la brigade de recherche de Cholet.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'auteur du coup de couteau ne présente pas de déséquilibre patent, pas de raison évidente pour ce passage à l'acte. Aux enquêteurs, il a exprimé un mal-être global et déclaré avoir voulu "libérer la pression" en ayant un geste violent à l'égard de quelqu'un.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité