• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Anjou : le parc oriental de Maulévrier

Au coeur du jardin de Maulévrier (Maine-et-Loire) / © Thierry Poirier, France 3 Pays de la Loire
Au coeur du jardin de Maulévrier (Maine-et-Loire) / © Thierry Poirier, France 3 Pays de la Loire

Chaque année, 100 000 visiteurs viennent se ressourcer dans l'ambiance zen de Maulévrier, près de Cholet (Maine-et-Loire). Au beau milieu d'une nature magnifiée, le temps semble s'écouler plus lentement. 

Par Eric Aubron avec GS

Tous les matins, le parc de Maulévrier s'éveille au son des cisailles. Une petite coupe, avant l'entrée des visiteurs. Car ici, tout doit être parfaitement conforme à l'esprit des jardins japonais. La taille, c'est l'essence même des lieux.
C'est aussi la moitié du temps consacré par ces jardiniers à façonner les 400 espèces du parc. Derrière chacune se cache toute une symbolique, comme sur ces végétaux présentés en transparence, ou en plateau.

Reportage d'Eric Aubron, Thierry Poirier, Laurent Bellanger et Dominique Boutmin
L'initiateur de ce paysage exotique en territoire choletais, s'appelle Alexandre Marcel. A la fin du 19ème siècle, cet architecte parisien a épousé la fille du propriétaire du château Colbert à Maulévrier. Un domaine de 29 hectares qu'il va façonner à son goût.

Cette "folie" ne sera que passagère. Le jardin tombe dans l'oubli, jusqu'à ce que la commune le rachète, dans les années 80. Avec l'aide de bénévoles, le site est restauré autour d'un élément essentiel de la représentation japonaise : la rivière.
Taille de bonsaïs dans le parc oriental de Maulévrier / © Thierry Poirier, France 3 Pays de la Loire
Taille de bonsaïs dans le parc oriental de Maulévrier / © Thierry Poirier, France 3 Pays de la Loire
Le parc oriental cultive aussi un savoir-faire autour des bonsaïs. Ces arbres miniatures, hérités d'un collectionneur, sont entretenus dans ce pavillon. Tout comme les grands spécimens élevés en terre et commercialisés au bout d'une dizaine d'années.

Le parc est ouvert de mars à novembre.
Pour en savoir plus sur ce parc : le site officiel 


Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus