La gendarmerie du Maine-et-Loire met fin à un réseau d'escroqueries sur internet

Un jeune couple, spécialisé dans les arnaques sur internet a été interpellé par la gendarmerie de Cholet et de Chemillé, le 3 mars dernier.
518 cartes bancaires, 32 000 euros en cash, le butin découvert au domicile de ce couple originaire du Sénégal est impressionnant. 

L'homme et la femme, résidant en région parisienne, ont été interpellés le 3 mars dernier, suite à une enquête menée depuis novembre 2018 par les militaires de la Brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Cholet.

En l'espace de trois ans, les deux complices auraient perçu plus de trois millions d'euros, via des escroqueries réalisées sur le site "Le bon coin" .
Le couple sévissait sur l'ensemble du territoire national et "assurait le blanchiment d'escroqueries commises sur internet, à l'aide de comptes ouverts sous de fausses identités, avant de renvoyer l'argent en Côte d'Ivoire, en échange d'une commission", expliquent les enquêteurs de la brigade de recherche de la gendarmerie de Cholet et de Chemillé.

Les deux malfrats ont été présentés au tribunal judiciaire d'Angers, à l'issue de leurs auditions. L’homme âgé de 28 ans a été condamné pour escroquerie à 10 mois d'emprisonnement et 50 000 euros d'amende, avec confiscation des biens. Sa compagne, âgée de 21 ans, est condamnée à un an d'emprisonnement avec sursis.Sur place, les gendarmes ont saisi pour près de 107 000 € d'avoirs criminels, argent liquide, comptes bancaires, matériel multimédia, vêtements, sacs à mains ou encore montres de luxe.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité